Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

BOS@MTL : Le Tricolore tenu en échec par les Bruins

Max Pacioretty a inscrit le seul but dans la défaite du Tricolore face aux Bruins

par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Le Tricolore s'est buté à l'équipe - et au trio - de l'heure samedi soir au Centre Bell.

La troupe de Claude Julien n'a pu contenir l'unité formée de Patrice Bergeron (1A), Brad Marchand (2A) et David Pastrnak (2B-1A), qui ont récolté, à eux trois seulement, un total de six points, et s'est incliné par la marque de 4 à 1.

«On savait qu'il fallait contenir ce trio pour réussir à battre cette équipe. Ils comptent beaucoup sur eux, et ils ont été en mesure d'obtenir des chances. Chaque fois qu'un trio se sent bien comme ça - et tous les trois ont eu des occasions de marquer ce soir - ils nous font payer, a souligné le capitaine Max Pacioretty, auteur du seul but dans le camp des locaux, son septième en autant de rencontres.

Video: BOS@MTL : Pacioretty bat Rask avec un lancer vif

«Il faut trouver un moyen de neutraliser les trios comme ça. Il n'y en a pas beaucoup d'aussi bons dans la Ligue, mais il est en feu en ce moment et obtient beaucoup de chances de marquer.»

Karl Alzner abondait dans le même sens que son capitaine, en soulignant à quel point les trois joueurs excellent dans tous les aspects du jeu.

«Je crois que c'est probablement le meilleur trio dans les deux sens de la patinoire. Ils ont beaucoup de talent en attaque, mais ils sont aussi très responsables en défensive - et pas seulement dans leur zone, sur toute la surface, a indiqué le défenseur, qui a bloqué quatre lancers.

«Ils mettent beaucoup de pression et c'est dur pour nous de générer quoi que ce soit offensivement. C'est probablement l'un des meilleurs - sinon le meilleur - trios au hockey en ce moment.»

Video: Point de presse d'après-match de Claude Julien

Malgré tout, le Tricolore «n'a pas joué un mauvais match», selon l'entraîneur-chef, face à une équipe qui n'a pas perdu en temps réglementaire depuis plus d'un mois et qui affiche un dossier de 12-0-4 à ses 16 derniers matchs.

Néanmoins, le pilote de la formation montréalaise veut voir ses joueurs récupérer plus de rondelles libres.

«Si on veut gagner, il faut être meilleurs. Il faut qu'on soit plus déterminés dans nos bagarres pour les rondelles libres. On en perd trop. Il faut aussi trouver le moyen de commencer avec la rondelle, ça nous enlève du temps de possession de la pourchasser, a attesté Julien, qui a encore utilisé Paul Byron au centre de Pacioretty et Charles Hudon samedi soir. 

«Paul fait du bon travail au centre. Il patine et il couvre beaucoup de glace. Dans les conditions actuelles, je suis satisfait avec lui au centre.»

Video: Paul Byron sur le fait de jouer au centre

«C'est une position très difficile quand tu joues contre des bons centres comme Bergeron, Krejci, Barzal, Backstrom, Kuznetsov, etc. Tu dois toujours être prêt, a attesté de son côté le numéro 41, qui a récolté un point dans un quatrième match de suite, une mention d'aide sur le but de Pacioretty. 

«Je suis plus confortable depuis quelque temps. Je peux utiliser ma vitesse un peu plus parce qu'il y a beaucoup de glace. Les entraîneurs travaillent avec moi pour améliorer mon jeu à cette position. Avec le temps, je vais devenir meilleur. Je vais tout faire pour aider l'équipe.» 

En voir plus