Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Trop peu trop tard au Minnesota

Les Canadiens voient le Wild se forger une avance rapide et s'inclinent finalement 6 à 3

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

ST. PAUL - Comme ç'a malheureusement été trop souvent le cas pour les Canadiens, c'est du hockey de rattrapage que les hommes de Claude Julien ont dû jouer au Minnesota, jeudi soir.

Après avoir accordé les quatre premiers buts aux locaux, dont deux en 10 secondes au premier engagement, le Tricolore a tenté de revenir dans le match, marquant trois fois en deuxième moitié de rencontre, mais le mal était déjà fait et le Wild l'a emporté 6 à 3 au Xcel Energy Center.

«On s'est creusé un trou trop creux pour qu'on puisse en ressortir. On a bien joué en troisième, mais c'était trop tard. On ne veut pas tirer de l'arrière, particulièrement contre des équipes comme ça qui sont solides défensivement et qui te musellent. Elles te rendent la vie dure une fois qu'elles ont l'avance, alors ce n'était évidemment pas dans notre plan de match et on doit trouver une façon de connaître de meilleurs départs», a affirmé Max Pacioretty.

L'entraîneur-chef a utilisé le mot «inacceptable» dans son point de presse. 

«Je ne suis pas surpris, je suis déçu. On n'a pas bien géré la rondelle du tout, on n'était pas sharp et on les a laissés se bâtir une avance rapide et quand on s'est réveillés, il était trop tard. Ce n'est pas nous, c'est inacceptable. Il n'y a personne de content avec notre match ce soir», a-t-il admis.

Carey Price n'a pas offert une performance à la hauteur de son talent et il a été le premier à le dire.

«Ce n'était pas le départ idéal. C'est difficile de venir de l'arrière dans cette ligue. Ç'aurait été bien de pouvoir mieux amorcer cette rencontre», a dit le gardien, qui a accordé cinq buts - le dernier a été marqué dans un filet désert - sur 26 tirs.

Malgré sa mauvaise passe, Price n'a pas l'intention de baisser les bras.

«C'est certainement une bataille, mais je sais comment m'en sortir, alors je ne suis pas inquiet. J'essaie juste de rester positif et de continuer à travailler. C'est ce qui mène au succès. C'est tout ce que tu peux faire, continuer d'essayer et continuer de travailler », a-t-il dit.

Julien aussi croit que son gardien finira par se ressaisir.

«On sait tous que Carey est un bien meilleur gardien que ce qu'il démontre en ce moment. La seule chose qu'il peut faire et qu'on peut faire, c'est de continuer à travailler fort pour qu'il trouve son groove, parce qu'il est la clé pour qu'on redevienne des prétendants à une place en séries, a-t-il dit.

Gallagher, qui n'avait pas du tout envie de sourire dans le vestiaire malgré ses deux buts, est pour sa part venu à la défense de son gardien, car il admet que le jeu devant lui pourrait être meilleur.

«C'est à nous de limiter ces occasion de marquer. Je pense qu'ils obtiennent trop de chances dans des aires de qualité et qu'on doit être meilleurs devant notre gardien. Il nous a sauvés tellement de fois et on ne veut pas que ce soit à lui de venir à notre rescousse. On doit juste être meilleurs en tant qu'équipe», a-t-il indiqué.

Les deux buts rapides ont fait mal, même si l'écart restait surmontable, alors qu'il y avait toujours près de 55 minutes à jouer au match.

«On doit être plus forts mentalement. C'est une question de force mentale. Si tu accordes un but, tu devrais savoir que la prochaine présence est la plus importante. Ce qui vient d'arriver n'est pas important. Tu sautes sur la glace et tu fais le travail. Si c'est toi qu'on envoie sur la patinoire, c'est ta responsabilité de reprendre le momentum pour ton équipe. Il n'y a aucune excuse pour accorder des buts si rapides», a souligné le numéro 11, qui est maintenant le meilleur pointeur de l'équipe avec 10 points, dont six buts.

L'équipe a pris l'avion tout de suite après la rencontre pour se diriger vers Winnipeg.

«Il suffit de se retrousser les manches et aller jouer contre une équipe qui joue du bon hockey dernièrement», a conclu le pilote.

Le prochain match, face aux Jets, aura lieu samedi soir.

En voir plus