Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Ne pas sombrer dans le négativisme

Les Canadiens subissent un autre revers mais le trio de Jonathan Drouin se signale

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

QUÉBEC - Commençons par la mauvaise nouvelle, question de passer rapidement à autre chose : les Canadiens ont subi une défaite de 4 à 2 aux mains des Maple Leafs de Toronto au Centre Vidéotron, mercredi soir - une sixième en autant de sorties en matchs préparatoires.

Mais puisque les résultats ne comptent pas encore officiellement au classement, pourquoi ne pas se concentrer sur les points positifs, car il y en a eu quelques-uns au cours de cette rencontre.

D'abord, Jonathan Drouin a démontré pourquoi il est considéré comme un des joueurs les plus électrisants de la ligue lorsqu'il a ouvert le pointage sur une savante feinte du revers. Le Québécois aurait pu ajouter un autre but lorsqu'il s'est amené seul devant le gardien en troisième période, mais ce dernier a sorti la jambière juste à temps.

Video: TOR@MTL : Drouin bat McElhinney en échappée

La chimie semble de plus en plus forte entre le nouveau venu et le capitaine Max Pacioretty. Ils ont aussi bien aimé le travail de Brendan Gallagher, qui était jumelé à eux pour la première fois en situation de match.

«Notre trio a bien joué. Gally a fait du bon boulot également. Il chasse la rondelle, il est toujours après elle. Il va à des endroits où peu de joueurs vont. Avec Max, je sens où il est et je sais que c'est un tireur. Il n'a pas besoin de beaucoup, il faut juste la mettre au bon endroit pour lui, mais ça peut être n'importe où sur la glace», a dit Drouin, qui a ainsi brisé la glace en marquant son premier but dans son nouvel uniforme.

Pacioretty n'a pas caché sa frustration de voir les siens subir une sixième défaite de suite, mais il n'a pas voulu sombrer dans le négativisme.

«Jo paraît bien au centre, il joue de façon responsable. Mais il ne faut pas ignorer le négatif, il faut travailler sur ces aspects», a mentionné Pacioretty, qui a décoché sept tirs au but au cours de la rencontre.

Video: Max Pacioretty à propos de la défaite contre Toronto

L'avantage numérique a inscrit un but, celui d'Andrew Shaw laissé seul dans l'enclave, mais a aussi créé beaucoup de chances, ce qui augure bien pour la suite, alors que l'entraîneur-chef Claude Julien est en train d'implanter un nouveau système avec ses unités spéciales.

«J'ai aimé ce que j'ai vu. Ça va aller de mieux en mieux. On ne fait que commencer, avec quelques matchs. Avec plus de pratique, ce sera mieux. On bouge bien la rondelle, on obtient des tirs et des occasions devant le filet. Il faut juste les convertir», a souligné Drouin.

Le jeune Victor Mete a encore marqué des points, alors qu'il était à nouveau jumelé à Shea Weber. Le défenseur de 19 ans mérite encore d'être dans l'entourage du grand club, selon son entraîneur.

«Il continue de bien jouer et les décisions continuent de se prendre. Il mérite encore d'être ici, alors s'il est encore ici quand viendra le temps de prendre les décisions finales, ce sera un bon signe», a-t-il dit.

Si l'attaque a démontré des signes encourageants, il faut tout de même admettre que la défense a connu des jours meilleurs. Sur les quatre buts qu'il a accordés, Carey Price avait la vue voilée, ce qui n'a pas plu au pilote montréalais.

«C'est quand même difficile d'arrêter des rondelles qu'on ne voit pas. On doit faire du meilleur travail devant notre filet pour le laisser mieux voir la rondelle, c'est une des choses majeures. Pour le moment, il y a des joueurs qui ont vraiment de la difficulté à bouger la rondelle. Il y a des soirées difficiles pour certains et ça nous met un peu dans le pétrin», a laissé tomber Julien.

Video: Point de presse de Claude Julien

Selon lui, beaucoup d'erreurs sont commises par des joueurs qui ne devraient pas les faire.

«On voudrait qu'elles soient limitées, surtout par des joueurs qui sont meilleurs que ce qu'ils démontrent présentement. Certains joueurs ont de la difficulté, mais on les a vus par le passé et on sait qu'ils peuvent être meilleurs. Il faut qu'ils retrouvent le bon chemin individuellement et quand ça va arriver, ça va aider», a dit Julien.

Cette autre défaite n'était évidemment pas la bienvenue dans le clan des Montréalais, mais il leur reste encore deux matchs pour retrouver le sentier de la victoire afin de commencer la saison du bon pied. 

En voir plus