Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Objectif : remonter la pente

Les Canadiens s'inclinent 3 à 2 en prolongation dans le match no 5 face aux Rangers

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Les Canadiens ont démontré toute la saison qu'ils étaient les maîtres des remontées en fin de match. Ils auront leur épreuve ultime samedi soir, alors qu'ils devront entamer leur plus important retour, celui qui leur permettra de survivre.

La troupe de Claude Julien se retrouve dans cette situation après sa défaite de 3 à 2 en prolongation, jeudi soir au Centre Bell, face aux Rangers de New York. Ces derniers ont ainsi pris une avance de 3 à 2 dans cette série de premier tour.

«On a maintenant l'occasion de démontrer ce qu'on a dans ce vestiaire. On est revenus de l'arrière souvent cette année, alors en espérant qu'on puisse le faire dans cette série également», a dit Max Pacioretty, qui a raté une belle chance sur une échappée en troisième période.

Le Tricolore avait bien amorcé la rencontre, avec notamment deux buts en première période - l'œuvre d'Artturi Lehkonen sur un magnifique effort individuel et de Brendan Gallagher en supériorité numérique -, mais il a semblé perdre un peu son élan pour le reste de la rencontre.

Video: Résumé : Gallagher et Lehkonen marquent au match 5

«On n'a pas joué une bonne deuxième moitié de match. On n'était pas aussi affamés à l'attaque qu'on l'était au début. On gagnait nos batailles le long des rampes, mais on a ensuite commencé à les perdre et ils ont pris le dessus. Il faut jouer les 60 minutes de la même façon qu'on l'a fait au début. Ce soir, on a peut-être joué que 30 minutes comme on se devait de le faire», a expliqué l'entraîneur-chef.

Sans montrer personne du doigt, Julien a admis que certains joueurs allaient devoir en faire plus s'ils voulaient que leur saison se poursuive au-delà de samedi.

«Pour passer à travers ça, on aura besoin de plus de la part de plusieurs gars. C'est le temps de se lever, d'élever son jeu d'un cran et d'avoir confiance, d'avoir ce désir de vaincre. Quand tu perds un match et que tu tires de l'arrière 3-2, tu ne peux pas être satisfait. On sait tous que certains joueurs peuvent nous en donner plus et on espère que c'est ce qui va arriver», a mentionné Julien.

Malgré tout, il a pleinement confiance en sa troupe.

«Si je n'ai pas confiance en mon équipe, je n'ai pas d'affaire ici», a affirmé le pilote.

Video: Andrei Markov sur la performance des siens

C'est donc un grand défi qui attendra les Canadiens samedi soir au Madison Square Garden, alors qu'ils feront face à l'élimination. Une des choses les plus importantes à faire est de rapidement reléguer aux oubliettes les chances ratées lors du match no 5.

«On doit être déçus d'avoir gaspillé cette opportunité, mais excités devant ce grand défi qui nous permettra de montrer notre caractère», a indiqué Pacioretty.

Gallagher, qui a joué un fort match, était du même avis que son capitaine.

«On aurait aimé connaître une meilleure prolongation, c'est certain. On n'a juste pas été en mesure de maintenir la pression. On était un peu sur nos talons. Ils ont marqué sur un jeu un peu chanceux, mais quand tu vas au filet si souvent, ça va finir par arriver. C'est décevant, mais dès qu'on quittera l'aréna, il faudra l'oublier et commencer à se préparer pour le match no 6», a dit Gallagher, ajoutant qu'il faisait pleinement confiance à ses coéquipiers pour rebondir samedi.

L'équipe se dirigera vers la Grosse Pomme vendredi après-midi et le match no 6 aura lieu samedi à 20h.

 

En voir plus