Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Une question de détails

Les Canadiens perdent un match serré face aux Rangers

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Quelques détails, des chances ratées et un lancer plutôt chanceux qui a fait la différence. C'est ce qui résume le match no 1 que les Rangers de New York ont remporté 2 à 0 contre les Canadiens, mercredi soir au Centre Bell.

La route est toujours longue en séries lorsqu'on aspire aux grands honneurs et les équipes auront des obstacles sur leur chemin. La troupe de Claude Julien a rencontré son premier obstacle à sa première sortie des séries.

Les Canadiens ont connu une excellente première période, mais un tir un peu bizarre de Tanner Glass à mi-chemin de l'engagement s'est retrouvé derrière le gardien Carey Price, donnant ainsi les devants aux visiteurs. 

«Il y a mis beaucoup de puissance. C'était un très bon tir. Je ne pensais pas à ce moment que ça allait faire la différence», a admis Carey Price, qui a aussi encensé son homologue Henrik Lundqvist, qui a réalisé 31 arrêts pour signer le jeu blanc.

Les défenseurs new-yorkais ont ensuite fermé toutes les portes que les joueurs des Canadiens tentaient d'ouvrir.

«C'était un match très serré. Les deux gardiens ont très bien joué. Je ne compte plus les fois où on était ouverts et que la ligne [de passe ou de tir] se refermait rapidement», a indiqué Max Pacioretty, qui a tout de même tenté un total de 11 tirs - cinq repoussés par Lundqvist, cinq bloqués et un qui a raté la cible.

Video: Pacioretty sur la défaite contre les Rangers

Le ton a changé lors de la période médiane, alors que le jeu des Canadiens était un peu moins à point. Les batailles le long des rampes étaient plus difficiles et ils ont aussi écopé de deux pénalités consécutives qui annulaient du coup un avantage numérique. Ils ont survécu lorsqu'ils étaient à court de deux hommes, mais ce sont les Blueshirts qui avaient le momentum.

«Le fait qu'on ait eu une très bonne période et qu'ils aient compté nous a un peu joué dans la tête. Ils ont connu une bonne deuxième alors qu'on courait un peu après la rondelle. Ce qui est le fun, c'est qu'on joue après-demain et que ça recommence à zéro. Il n'y a pas de panique, mais on veut quand même se relever pour le prochain match et aller chercher une victoire», a dit Phillip Danault, qui disputait le premier match des séries de sa jeune carrière.

Comme l'a dit le défenseur Shea Weber, il faudra se tenir loin du banc des pénalités, alors que son équipe a été punie quatre fois lors de cette rencontre.

«C'était un très bon match. Il faut resserrer le jeu un peu, peut-être être un peu plus disciplinés également. On a écopé de quelques pénalités en zone offensive, loin de notre propre zone. Il faut enlever ca de notre jeu et simplement envoyer plus de joueur devant le gardien», a mentionné Weber.

Le vétéran Steve Ott préférait se concentrer sur le positif de la rencontre.

«On n'a pas eu les résultats escomptés et on n'est pas contents, mais il faut tirer du positif de cette performance. Il faut améliorer quelques petites choses, mais en général, on a bien joué et on a eu beaucoup d'occasions de marquer, a noté l'attaquant de 34 ans.

«C'est un jeu basé sur les pourcentages. Lundqvist est un bon gardien, mais lorsque tu obtiens des chances de grande qualité, tu vas finir par trouver une façon de marquer», a poursuivi Ott, qui a distribué trois des 53 mises en échecs de son équipe.

Video: Danault sur la défaite de mercredi soir

Selon Julien, il faut tout simplement garder son calme et se concentrer sur le prochain match, qui aura lieu vendredi.

«Ce sont des choses qui arrivent en séries. Ce qu'il faut faire, c'est rester calme. Tu fais face à l'adversité tout au long du parcours et tu retournes travailler en équipe», a dit le pilote.

Son gardien abondait dans le même sens.

«On a assez bien joué pour gagner. Il faut continuer comme ça, en espérant que la chance tournera. Ce n'est qu'un match sur une série quatre-de-sept. On ne gagnera pas 16 matchs de suite. On aimerait ça, mais c'est ça qui est ça et on va aller de l'avant», a conclu Price, auteur de 29 arrêts dans la défaite.

Video: Price fait l'arrêt dans la circulation lourde

En voir plus