Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Semaine parfaite!

Les Canadiens ont signé une cinquième victoire d'affilée et une deuxième de suite contre les Red Wings

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Il y a des soirs où tout roule comme sur des roulettes. Ou d'autres où tout glisse comme sur une patinoire. Comme samedi soir au Centre Bell, alors que les Canadiens ont signé un gain plus que convaincant de 10 à 1 face aux Red Wings de Détroit.

La liste des exploits individuels est longue. Tour du chapeau de Paul Byron, quatre mentions d'aide pour Alex Galchenyuk, soirée de trois points pour Nicolas Deslauriers, Jacob de la Rose et Daniel Carr, 100e but dans la LNH de Brendan Gallagher, tout premier but de Charles Hudon au Centre Bell… Les raisons de célébrer ont été nombreuses, d'autant plus que cette pluie de buts a mené à la cinquième victoire de suite des Canadiens - et de Carey Price, une troisième face à des rivaux de section.

«On savait que c'était un gros match pour nous. On voulait continuer à gagner, continuer à grimper au classement. C'était crucial pour notre saison. Il y a deux façons qu'une équipe peut réagir : soit on s'apitoie sur notre sort et qu'on arrête de se battre, soit on se regroupe pour trouver une façon d'y aller un match à la fois et une victoire à la fois. C'est très cliché, mais c'est une saison de 82 matchs et n'importe quoi peut arriver», a mentionné Byron, qui pense que son dernier tour du chapeau remontait… aux rangs juniors.

Video: Byron sur son premier tour du chapeau dans la LNH

Brendan Gallagher était évidemment heureux après avoir inscrit son 13e but de la saison, mais il a rappelé qu'on était encore loin de la coupe aux lèvres.

«C'est important de ne pas trop s'emporter, comme on n'était pas trop durs envers nous-mêmes plus tôt dans l'année. Il faut rester dans le moment présent. Au jour le jour. Les choses vont bien en ce moment et on doit juste garder la même mentalité», a dit le meilleur buteur du Tricolore jusqu'à maintenant cette saison.

Marquer 10 buts alors que des joueurs comme Jonathan Drouin et Artturi Lehkonen manquent à l'appel et que les trois joueurs du quatrième trio ont commencé la saison dans la Ligue américaine, c'est très rassurant pour l'attaque des Montréalais. La porte s'est ouverte pour quelques joueurs et ils sont entrés à pied joints. C'est le cas du jeune de la Rose, qui a été appelé à remplacer Drouin au centre de son trio lors des deux derniers matchs - avec Paul Byron et Alex Galchenyuk. Résultat? Une aide jeudi soir et trois points samedi. 

«J'essaie de saisir l'opportunité qu'ils me donnent de jouer avec ces deux gars-là. C'est un rôle plus offensif, mais je n'essaie tout de même pas de changer mon jeu. Je pense que j'ai profité de ma chance», a dit de la Rose.

Video: Jacob de la Rose sur sa soirée de trois points

Son trio a inscrit un total de 10 points dans la victoire. 

«On croit beaucoup en nous dans ce vestiaire. On croit qu'on a une bonne équipe. Pauly, depuis qu'il est arrivé à Montréal, démontre sa vitesse et sa facilité à se défaire des défenseurs. On sait qu'il aura ces chances. Rosie [de la Rose], il joue très bien dernièrement. Il est finalement récompensé», a mentionné Gallagher.

Le trio de Carr, Byron Froese et Deslauriers aussi s'est signalé avec huit points au total et Gallagher n'a pas manqué de souligner l'apport du Québécois.

«DeLo [Deslauriers] a eu un impact dès qu'il s'est amené dans la formation. Ce n'est pas un coup de chance, c'est très mérité. Je suis heureux pour ces gars-là», a ajouté le numéro 11.

Deslauriers a blagué au sujet de sa récolte, mentionnant qu'il était lui-même surpris de terminer la soirée avec trois points.

«Ça doit être la première fois depuis le junior. Je pense que même une descente à deux contre un, ça fait un bout! Tout allait de notre côté pour notre trio et ç'a super bien été, a lancé le Québécois. Notre trio joue bien. Lors des quatre ou cinq derniers matchs, on créait de l'offensive, mais ça ne rentrait pas. C'était toute une passe de Froese et j'avais juste à la mettre dedans. Faudrait que je le revoie parce que je ne m'en souviens pas trop, mais c'est quelque chose de spécial», a dit Deslauriers, tout sourire.

Video: Nicolas Deslauriers sur la performance de son trio

Un autre qui était tout sourire est Hudon. Il s'en voulait un peu d'avoir célébré avec autant de joie son but qui portait la marque à 5 à 0, mais il n'a pu se retenir.

«Ma célébration n'était peut-être pas de mise, vu que c'était déjà 4 à 0, mais ça m'a tellement fait de bien. La confiance, le feeling de tout ça. Ç'a enlevé un peu de stress, parce que je n'avais jamais marqué ici depuis que j'ai été repêché», a-t-il admis.

Les Canadiens profiteront d'un congé bien mérité dimanche, mais devront vite reprendre le boulot, alors que les Blues de St. Louis seront les visiteurs au Centre Bell mardi.

En voir plus