Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

MIN@MTL : La série victorieuse s'arrête à trois

Le Wild l'emporte 3 à 0 et met fin à la séquence victorieuse du Tricolore

par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Malgré un barrage de 41 tirs, les Canadiens n'ont pu résoudre l'énigme Devan Dubnyk et se sont inclinés pour une deuxième fois en une semaine face au Wild, cette fois-ci par la marque de 3 à 0.

Jason Zucker a rompu l'égalité de 0 à 0 qui persistait toujours au troisième tiers en trompant la vigilance de Charlie Lindgren en échappée, alors que le Tricolore profitait d'un jeu de puissance. L'attaquant du Wild a récidivé quelques minutes plus tard, puis a complété son tour du chapeau dans un filet désert.

«Ils ont travaillé fort et ont profité de leur chance. Ils avaient perdu leurs trois derniers matchs, ils étaient plus désespérés que nous de l'emporter. En général, on a offert un bel effort, mais il nous en manquait. On n'était pas aussi affamés qu'eux l'étaient, puis ça nous a coûté le match, a analysé Phillip Danault, le deuxième attaquant le plus utilisé, après la défaite.

«On a manqué d'opportunisme.»  

Et un peu de chance, aussi. Le Tricolore s'est vu refuser deux buts ; un premier lors du premier vingt, lorsque Karl Alzner a trouvé le fond du filet en frappant la rondelle au vol - au-dessus de la limite permise, selon les officiels - puis un deuxième en fin de troisième période quand Charles Hudon a créé de l'obstruction envers le gardien avant de pousser la rondelle dans le filet.

Video: MTL Résumé: Le Wild blanchit les Canadiens, 3 à 0

«Initialement, je croyais que c'était bon. J'ai vu la reprise qu'ils ont montré à l'écran géant et ça m'a donné espoir, mais c'était dur à dire, a souligné Alzner, qui aurait obtenu son premier filet dans l'uniforme tricolore si les arbitres avaient renversé la décision.

«Je suis certain qu'ils l'ont regardé de différents angles et qu'ils ont pris la bonne décision - ou que ce n'était pas assez concluant [pour la renverser].

«Ça pouvait aller d'un côté comme de l'autre, a poursuivi le défenseur. C'est un travail difficile. Peu importe la décision, c'est certain qu'il va y avoir des mécontents d'un côté. On ne peut pas les blâmer, mais ç'aurait été bien d'avoir ces deux buts, ça aurait changé l'allure du match, c'est certain. C'est juste malheureux que ce soit arrivé deux fois dans le même match. Ç'a changé le rythme.»

Même s'il s'est dit déçu, l'entraîneur-chef Claude Julien n'a utilisé ces deux refus comme excuse.

«On fait face à des choses comme celles-là, comme toutes les autres équipes le font durant une saison», a expliqué Julien, qui dirigeait son 200e en carrière match à la barre du Tricolore. 

Le pilote de la formation montréalaise a d'ailleurs dû jongler avec ses trios et duos, alors que deux joueurs ont déclaré forfait tout juste avant la rencontre.

Jonathan Drouin, qui s'est blessé au haut du corps pendant la rencontre de mardi, n'a pas pu jouer, tout comme Shea Weber, incommodé par une blessure au bas du corps. 

«On en a parlé avant le match. On voulait démontrer du caractère. On manquait des éléments-clés, mais on voulait montrer qu'on pouvait quand même offrir une solide performance, a indiqué Alex Galchenyuk. 

«On s'est bien battus, mais on n'a pas eu obtenu la victoire au bout du compte.»

Video: MIN@MTL : Lindgren vole Staal de la mitaine

Devant le filet, Charlie Lindgren a subi sa première défaite en carrière dans la LNH, après cinq victoires consécutives à ses cinq premiers départs. Originaire de Lakeville au Minnesota, il affrontait l'équipe de son enfance.

«J'ai pris ce match-là comme un autre, mais ce n'est certainement pas l'équipe contre laquelle je voulais perdre. Au bout du compte, ce n'est qu'un autre match, a confié la recrue, qui comptait sur du soutien additionnel dans les gradins.

«Mes parents sont venus au Centre Bell pour leur premier match ce soir. J'ai hâte de les voir après le match, ça fait quelques mois que je ne les ai pas vu. Mon père est un grand fan des Canadiens, je suis certain qu'il en a quand même profité.»

En voir plus