Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Place aux vraies choses

Le Tricolore a conclu sa saison avec une victoire de 3 à 2 samedi à Détroit.

par Hugo Fontaine @canadiensmtl / canadiens.com

DÉTROIT - En quittant Détroit samedi soir, les Canadiens peuvent maintenant se concentrer sur les séries éliminatoires.

Après avoir officialisé sa place en séries il y a presque deux semaines et mis la main sur le championnat de la section Atlantique lundi en Floride, le Tricolore avait encore trois parties à disputer d'ici la conclusion de son calendrier régulier. Au cours de ces trois rencontres, plusieurs joueurs blessés sont demeurés loin de la patinoire pour guérir leurs bobos, tandis que d'autres ont pu bénéficier de journées de congé pour reprendre des forces.

D'ailleurs samedi, à l'occasion du tout dernier match du Bleu-Blanc-Rouge au mythique Joe Louis Arena, huit réguliers n'étaient pas en uniforme. Parmi eux, quatre des six qui n'ont pas fait le voyage vers le Michigan ont reçu comme ordre de se reposer à Montréal.

Oui le match à Détroit n'était pas à négliger, surtout que la victoire de 3 à 2 acquise en prolongation permettait de mettre fin à une petite glissade de deux défaites consécutives. Mais tous et chacun dans l'entourage du Tricolore étaient heureux de pouvoir enfin penser à ce qui les attendra dès la semaine prochaine.

« On avait perdu nos deux derniers matchs, donc c'était important de finir la saison régulière avec une victoire. C'était une très belle victoire de caractère. En plus c'était notre dernier match dans cet amphithéâtre-là. Mais maintenant on peut penser aux Rangers. Ça va être excitant. On a hâte. Ça va être une bonne série. Ça va être bien le fun. Ça va être un feeling assez unique. J'ai vraiment hâte de vivre l'expérience des séries au Centre Bell », a indiqué Phillip Danault, qui est devenu le seul joueur du Tricolore à prendre part aux 82 matchs de son équipe en 2016-2017.

Depuis plusieurs jours, les Montréalais savaient qu'ils auraient un rendez-vous avec les Rangers de New York au premier tour du tournoi printanier. Toutefois, ils devront encore patienter quelques heures avant de connaître à quel moment leur duel s'amorcera. Avec tous ces éléments en ligne de compte, l'affrontement de samedi aurait pu facilement être à sens unique du côté des locaux, à qui il ne reste qu'une seule partie à disputer au « Joe ».

Mais en revenant de l'arrière à deux reprises au cours de la rencontre, les Canadiens ont démontré qu'ils étaient forts mentalement et qu'ils étaient en mesure de mettre de côté toutes les distractions juste un peu plus longtemps.

« C'était une soirée émotive et une belle manière de terminer notre saison régulière. On savait qu'on affronterait les Rangers, depuis au moins une semaine, mais on avait encore quelques matchs à jouer. C'était difficile, à chacune des parties on pensait aux Rangers de loin. Maintenant, on peut se concentrer sur une seule équipe », a admis Alex Galchenyuk, qui a inscrit le but vainqueur en prolongation, son cinquième de la campagne en surtemps.

Le Tricolore profitera d'une journée de congé dimanche avant d'amorcer sa préparation officielle pour les séries lundi. S'ils ont tous hâte d'amorcer la quête vers la possible 25e coupe Stanley dans l'histoire de l'équipe, le simple fait d'avoir l'opportunité de le faire après la saison de misère de l'année dernière sera une source de motivation supplémentaire pour ceux qui l'ont vécu.

« Nous rentrons à la maison. Nous allons savourer le moment, nous sommes naturellement heureux de la façon que nous avons conclu notre saison. Dimanche lorsque nous allons nous réveiller, la préparation pour New York va commencer. Ce sera une série amusante. Tout le monde voulait revenir dans les séries cette saison et avoir la chance d'être la dernière encore debout à la fin du tournoi », a conclu Brendan Gallagher.

En voir plus