Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le retour du Price que l'on connaît

Le gardien a repoussé 36 tirs pour signer un jeu blanc de 3 à 0 face aux Sabres

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Les partisans n'ont pas mis de temps avant de démontrer à Carey Price qu'il était encore leur chouchou et qu'il leur avait énormément manqué au cours des derniers matchs.

Les «Carey! Carey!» ont commencé dès l'annonce de la formation partante et le gardien de 30 ans n'a pas déçu. Il a donné quelques autres occasions aux fans de scander son nom grâce à de beaux arrêts. 

«C'était un bel accueil à la maison», a dit le vétéran après la victoire de 3 à 0 contre les Sabres de Buffalo, samedi au Centre Bell.

Grâce à ses 36 arrêts, Price a signé le 40e jeu blanc de sa carrière et il est le quatrième gardien de l'histoire des Canadiens à atteindre ce plateau.

Il a bien failli perdre son jeu blanc lorsque les visiteurs ont marqué avec 32,5 s à jouer, mais le but a été refusé parce qu'il avait été victime d'obstruction.

Video: Carey Price sur la victoire contre les Sabres

«Ce que les partisans ont réservé pour Carey en début de match l'a encouragé, ça ne fait aucun doute, a souligné l'entraîneur-chef Claude Julien. Les gars étaient extrêmement contents de le revoir et Carey était en grande forme ce soir, il a fait de beaux arrêts pour nous et c'est sûr que ça donne confiance à tout le monde.»

Selon le pilote, le Carey Price qu'il avait devant son filet était «le Carey Price qu'on est habitués de voir.»

«C'était bon de le voir revenir en force. Il était calme ce soir, excité de jouer. C'était un bon premier match pour lui», a ajouté Julien.

Price a mentionné que «les blessures ne sont pas des vacances» et que son temps loin de la patinoire lui a permis d'être fin prêt pour son premier départ depuis le 2 novembre.

Video: BUF@MTL : Price repousse Girgensons avec le bâton

Le calme et l'assurance de Price, qui s'est signalé à quelques reprises alors que le pointage était toujours de 0 à 0, ont inspiré ses coéquipiers.

«Chaque fois que tu as le meilleur gardien dans ton équipe, qui fait des arrêts comme il le fait toujours, ça donne beaucoup de positif. Une chose dont cette équipe ne peut se plaindre, c'est la performance des gardiens de but dernièrement. Encore une fois, Carey a été bon pour nous», a indiqué Alex Galchenyuk, qui a connu son premier match de deux points de la saison (1B, 1A).

Si Price a été Price, Paul Byron a été… Paul Byron. C'est-à-dire qu'il a encore une fois marqué sur une échappée en désavantage numérique. C'est déjà la sixième fois de sa carrière qu'il fait le coup à l'équipe adverse.

Video: BUF@MTL : Byron déjoue Lehner en I.N

«J'essaie juste d'écouler les pénalités. Si l'occasion se présente, je vais la prendre. Si je continue à les avoir, je vais les prendre», a indiqué Byron, sourire en coin.

Ce but donnait une avance de trois buts aux Canadiens.

«Pauly a marqué un gros but pour nous. Quand tu as juste une avance de deux buts et avec la manière dont les Sabres sont sortis en troisième, ils avaient beaucoup d'espoir, alors son but en désavantage a été très important», a souligné Julien.

La présence de Price n'a probablement pas été la seule inspiration de la soirée pour les Canadiens puisque cette rencontre était dédiée aux membres de Leucan, dont cinq jeunes qui ont pu assister à l'interprétation des hymnes nationaux aux côtés des joueurs sur la glace. Une autre a pu annoncer la formation partante dans le vestiaire et des dizaines d'entre eux ont pu rencontrer les joueurs après le match.

Cette soirée avait donc tout pour être parfaite.

 

En voir plus