Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Gallagher : « Ce soir nous n'avons pas capitalisé sur nos forces »

C'était soir de rentrée pour les Canadiens de Montréal alors que les Kings de Los Angeles étaient dans la métropole à l'occasion du premier match à domicile de la saison.

par Olivier Beauregard @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - La soirée avait pourtant bien débuté avec une cérémonie d'ouverture remplie d'émotions. 

Les joueurs et entraîneurs de l'édition de 1993 ont été présentés à la foule en avant-première afin de souligner la dernière conquête de la Coupe Stanley de l'équipe.

Les anciens ont été grandement applaudis par les partisans, plus particulièrement l'entraîneur-chef, Jacques Demers.

Ce dernier a eu droit à une ovation monstre alors qu'il était accompagné du directeur général de l'époque, Serge Savard.

Cependant, les réjouissances se sont terminées assez rapidement lorsqu'Adrian Kempe a fait vibrer les cordages avec un peu moins de quatre minutes de jouées en première période. 

Malheureusement, les Canadiens n'auront jamais été en mesure par la suite de revenir dans cette rencontre s'inclinant 3 à 0 aux mains des Kings.

Après le match, l'entraîneur-chef Claude Julien, a donné le crédit aux hommes de John Stevens.

« Les Kings ont mieux joué que nous ce soir. Ils se sont ajustés depuis leur dernier match et nous devrons le faire aussi » affirme Julien.

« Je ne peux pas dire que nos joueurs ne sont pas présentés, mais c'est difficile quand tu ne suis pas le plan de match. Nous avions l'air un peu rouillé. Nous avons pris du temps à trouver notre rythme et notre exécution. Los Angeles a fait du bon travail près du filet. J'ai trouvé que nos joueurs ont forcé des passes transversales au lieu de lancer directement au filet », poursuit-il.

Video: Point de presse d'après-match de Claude Julien

Chez les joueurs, la déception était palpable à la suite de cette première défaite en temps réglementaire lors de ce premier match à domicile.

« Nous n'avons pas utilisé notre vitesse comme nous sommes capables. La première période a été difficile, mais nous avons créé plus de chance de marquer par la suite, par contre, ça devient plus dur de jouer du hockey de rattrapage. Nous avons lutté jusqu'à la fin, mais nous n'avons pas réussi à capitaliser sur nos chances », affirme Xavier Ouellet qui a passé tout près de 16 minutes sur la glace.

Video: Xavier Ouellet sur ce qui n'a pas marché.

« Il y a toujours moyen de marquer des buts, et nous n'avons pas travaillé assez fort. Nous avons une équipe qui devrait exceller dans ce domaine et ce soir nous n'avons pas capitalisé sur nos forces », renchéri Brendan Gallagher qui a été le 3e attaquant le plus utilisé ce soir derrière Joel Armia et Tomas Tatar.

Jesperi Kotkaniemi prend ses aises

S'il y a eu un élément positif lors de la rencontre, c'est très certainement le rendement du jeune finlandais, Jesperi Kotkaniemi.

Le jeune homme de 18 ans a connu toute une soirée de travail avec cinq tirs au but, un sommet chez les joueurs du Tricolore, en plus d'obtenir un pourcentage d'efficacité de 55 pour cent sur les mises en jeu.

Malgré la défaite, Kotkaniemi a apprécié ce premier bain de foule en saison régulière au Centre Bell.

« C'était une super soirée. C'était génial de pouvoir enfin arriver ici, jouer un vrai match de saison régulière, mais le résultat n'était pas ce que nous voulions », note le Finlandais.

Lorsque le temps était venu de commenter sa performance, le choix de premier tour en 2018 est resté humble comme à l'habitude.

« J'ai juste essayé de me concentrer. Je pensais que si j'avais davantage tiré, peut-être que la rondelle serait allé dans le but. Ce sera peut-être pour le prochain match », conclut-il.

Video: Jesperi Kotkaniemi sur son premier match d'ouverture

Shaw se fait refuser un but

Un autre élément qui a très certainement contribué à la défaite est le but refusé de l'attaquant Andrew Shaw.

Le filet du 65 a été refusé après révision suite à une obstruction causée sur le gardien des Kings.

« Je sais que ce n'est pas la décision des officiels, mais plutôt des gens de la LNH à Toronto. Ils ont déterminé que mon bras avait accroché le gardien et c'est pourquoi qu'ils ont décidé de refuser le but. Nous souhaitons simplement que ce genre de décision demeure constante toute la saison », explique Shaw.

Video: Andrew Shaw sur le but refusé

L'entraîneur-chef Claude Julien également a réagi à la situation.

« C'est difficile. On peut passer beaucoup de temps à analyser la décision, mais ça ne changera rien. C'est frustrant », souligne Julien.

Les Canadiens seront de retour à l'entraînement vendredi au Complexe sportif Bell de Brossard avant de recevoir la visite des Penguins de Pittsburgh samedi au Centre Bell.
 

En voir plus