Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Entrée réussie pour Noah Juulsen

Le défenseur a impressionné à son premier match dans la LNH

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Noah Juulsen était évidemment nerveux lors de la période d'échauffement, à quelques minutes de son baptême dans la LNH. Mais il a rapidement pu chasser les papillons, en étant notamment de la formation partante.

Pour le reste du match, le défenseur de 20 ans n'avait pas du tout l'air d'en être à ses premières présences dans la grande ligue et il a très bien paru dans la victoire de 3 à 1 des Canadiens contre les Rangers de New York, jeudi soir au Centre Bell.

«J'étais évidemment nerveux avant le match, mais les gars m'ont aidé à passer à travers ça. Je pense que ç'a paru dans mon jeu. J'étais excité. C'est le rêve de tous les enfants de jouer dans la LNH. Ce soir, je l'ai réalisé et j'espère que ça pourra continuer», a admis la recrue, qui a passé 17 min 14 s sur la glace, dont 2 min 49 s en infériorité numérique.

Video: Noah Juulsen sur son premier match dans la LNH

L'entraîneur-chef Claude Julien n'a pas hésité avant de confier diverses responsabilités sur la glace à son jeune défenseur, tout simplement parce qu'il sait de quoi il est capable.

«Pour l'envoyer en partant, c'est qu'on avait confiance en lui. On l'a vu au camp d'entraînement, même s'il s'est blessé tôt, on a vu des choses de lui qui nous ont montré qu'il était capable de commencer un match à ce niveau-ci», a indiqué le pilote.

Julien ne tarissait pas d'éloges pour le choix de premier tour du Tricolore en 2015.

«Il a joué un excellent match. Il a joué tout un match pour un joueur qui en était à son premier dans la LNH. Il a été très solide dans tous les aspects du jeu. Il a été agressif, a fermé le jeu, jouait avec beaucoup de confiance, il a été solide dans les bagarres le long des rampes, il a fait de bonnes passes et il a été très confiant avec la rondelle, alors toutes les choses qu'on voulait voir de lui, il les a bien faites ce soir, a poursuivi l'entraîneur-chef, qui a tenu à préciser que le classement de l'équipe n'avait rien à voir avec la chance offerte au défenseur, qui en est à sa première année chez les professionnels.

«Juulsen est ici parce qu'il a eu une blessure au début de la saison qui l'a tenu à l'écart pour un bon moment et qu'on voulait lui laisser le temps de retrouver son jeu. On l'aurait probablement eu ici plus tôt s'il n'avait pas été blessé au camp d'entraînement. C'est dire comment on voyait ce joueur. Et si on avait été au beau milieu d'une bataille pour une place en séries, je ne pense pas qu'on aurait hésité à le rappeler. Cela dit, on donne une chance de jouer à nos joueurs parce qu'on sent qu'ils sont proches ou même prêts à jouer pour cette équipe», a-t-il dit.

Video: Charles Hudon sur sa performance

Julien n'est pas le seul à avoir apprécié la performance du jeune homme, qui a terminé la soirée avec un différentiel de plus-2 et deux tirs au but.

«Il a été très bon, il bougeait bien la rondelle, était confiant, un beau calme, c'est un excellent défenseur et il le sera pour nous dans les années à venir. Il est très jeune et a quand même un gros gabarit», a indiqué Phillip Danault, qui a scellé l'issue de la rencontre avec un but dans un filet désert.

Le Québécois a souligné un aspect en particulier du jeu de son jeune coéquipier.

«Il est très dédié à l'équipe, c'est ce que j'ai remarqué et que tout le monde l'a remarqué. Il bloque des lancers et d'ailleurs, c'est comme ça qu'il s'est blessé au début de l'année, alors tu vois le genre de joueur qu'il est. Maintenant, il ne manque que des protecteurs sur ses patins!» a blagué Danault, qui a lui-même bloqué un tir en fin de match, ce qui lui a permis de récupérer la rondelle et d'enfiler son but.

Video: Phillip Danault sur son tir bloqué et son but

À ce sujet, Danault a dit qu'il était très heureux de briser la glace en se jetant à nouveau devant un tir après avoir été tenu à l'écart du jeu parce qu'il avait été atteint à la tête par une rondelle.

On a remarqué qu'il avait secoué quelque peu sa main après coup, mais a-t-il eu mal?

«J'étais correct, ça fait moins mal que sur la tête», a-t-il répondu en riant.

En voir plus