Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Danault le superhéros

En cette soirée d'Halloween, l'attaquant a trouvé le meilleur des costumes

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - On ne sait pas si les fantômes étaient présents pour cette Soirée d'Halloween au Centre Bell, mais si oui, ils ont assisté à une démonstration de caractère de la part des Canadiens.
 

Phillip Danault, lui, s'est déguisé en superhéros, avec ses quatre points - un sommet personnel dans la LNH - dont le but gagnant, qui a fait exploser le plafond du Centre Bell au milieu de la troisième période.
C'est que les Rangers avaient créé l'égalité un peu moins de trois minutes plus tôt après avoir effacé des déficits de 3 à 0 et de 4 à 2.

«C'est ce qui est venu dans ma tête quand j'ai marqué : on ne perd pas ce match-là! Le cinquième but en a été un gros, émotionnellement, et il y avait beaucoup d'émotion dans le building. C'était un effort de tout le monde, probablement notre meilleur match, a indiqué Danault, qui a inscrit deux buts et deux mentions d'aide, pour se hisser au deuxième rang des meilleurs pointeurs de l'équipe, avec sept points.

«Ça montre le caractère. Avec ce qu'on a vécu récemment, il ne fallait pas perdre cette partie. On ne s'est pas laissés avoir quand ils sont revenus dans le match et on leur a coupé les jambes. C'était de gros buts importants», a-t-il ajouté, en parlant du but de son capitaine, qui faisait 4 à 2 et le sien, qui brisait l'égalité.

Video: Phillip Danault sur la belle performance des siens

À 4 à 4, justement, les joueurs du Tricolore n'ont pas baissé les bras comme on l'avait vu trop souvent depuis le début de la saison. Mais sur le banc cette fois, le message et l'état d'esprit étaient différents.

«C'était d'aller sur la glace et d'essayer de faire la différence. Essayons de gagner ce match. On a été dans cette position tant de fois cette année et qu'est-ce qui ressort de bon quand tu t'apitoies sur ton sort? Tout le monde avait le bon état d'esprit et on l'a démontré avec un effort de toute l'équipe», a souligné le capitaine Max Pacioretty.

Paul Byron a bien décrit l'impact des deux derniers buts de son équipe, qui ont fait la différence.

«C'était très gros. C'était un match qui avait l'air d'en être un de séries éliminatoires, avec deux équipes qui ont désespérément besoin d'une victoire. On savait qu'ils n'allaient pas lâcher à 3 à 0. On savait qu'ils allaient sortir fort en deuxième. D'avoir ce but de Max au deuxième vingt puis le gros but gagnant de Phil, ç'a été énorme pour nous. On doit juste continuer à aller de l'avant, voir la soirée comme du positif et travailler pour se sortir de cette mauvaise passe dans laquelle on est», a dit l'auteur du premier but de la soirée.

Video: NYR@MTL: Pacioretty lance le rebond derrière Pavelec

Ce dernier a toutefois admis que son équipe n'a pas réglé tous ses problèmes avec cette victoire.

«En deuxième période, on doit être plus prêts à affronter une équipe qui n'abandonnera pas», a-t-il dit.

Sur Danault, première étoile de la soirée, le pilote n'avait que des bons mots. Difficile de faire autrement quand on regarde les statistiques du jeune homme, qui a en plus été presque parfait dans le cercle des mises en jeu. Il a notamment remporté ses huit premières de la soirée et a terminé la rencontre avec un pourcentage d'efficacité de 80%.

«Avec la confiance qu'il avait ce soir - il était bon sur les mises en jeu, il avait déjà quelques points - il se sentait bien. On espère que ce soit contagieux avec le reste de l'équipe pour que les autres joueurs puissent jouer avec cette confiance», a noté Julien.

En voir plus