Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Domptés par les Panthers

Les Canadiens ont subi un deuxième revers d'affilée par blanchissage

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Oui, les Canadiens ont subi une autre défaite, encore par jeu blanc et ce n'était pas leur meilleure performance, notamment à l'attaque. Mais l'entraîneur-chef Claude Julien a rappelé que la formation sur laquelle il compte est loin d'être celle qu'il devrait avoir entre les mains.

«Pour moi, c'est évident. On n'a pas notre équipe, on a des joueurs qui n'ont pas d'expérience et pour l'instant ne sont pas complètement prêts et on se fie à un noyau quand même assez petit. Mais ce soir, le jeu de puissance a été quand même assez bon. C'est notre responsabilité. On a marqué un but ce soir, mais il n'a pas compté (un but de Jacob de la Rose, refusé pour hors-jeu, NDLR). Si ce but-là compte, on ne parle pas du blanchissage, a souligné Julien.

«Mais c'est sûr qu'en ce moment, on n'est pas une bonne équipe, mais ce n'est pas parce que les joueurs ne sont pas bons, c'est parce qu'on a beaucoup de blessures, on a des jeunes qui jouent des rôles pour lesquelles ils ne sont pas prêts et on a même des vétérans qui ont plus de glace que ce qu'ils auraient normalement si tout le monde était en santé. Alors on est dans cette situation-là. C'est frustrant, et on n'a pas le choix. Il faut foncer vers l'avant.»

Comme le pilote l'a indiqué, la frustration est au rendez-vous chez son club à force d'accumuler les mauvais résultats.

«On est assurément en colère. On ne joue pas au hockey pour perdre. Il reste 10 matchs [sic] et on n'est pas pour rester assis ici et perdre ces 10 matchs, rentrer à la maison et sourire après ça. On est furieux. On est des athlètes, on n'est pas entraînés pour perdre», a affirmé Jordie Benn.

Video: Benn sur la frustration après la défaite

Selon Nikita Scherbak, cette frustration doit se transformer en quelque chose de positif à long terme.

«Dans cette situation, il faut réagir de façon intelligente, être très fâchés et travailler sur nos erreurs. Il faut travailler sur ce qu'on doit améliorer. Ça arrive quand tu perds quelques matchs de suite. Ça servira d'apprentissage pour l'avenir - pas juste pour les jeunes gars. Tout le monde doit rester ensemble et trouver une façon de signer des victoires», a dit le Russe.
 
Comme ç'a souvent été le cas dans les dernières semaines, derniers mois, Antti Niemi a été étincelant et a permis aux siens de rester dans le coup pendant presque toute la rencontre.

«Il était au sommet de sa forme. Il a réalisé des arrêts incroyables», a noté Scherbak.

«Nemo ce soir… Vous avez vu les chances, il a été excellent, il nous a donné une chance de gagner. Nos gardiens ont fait ça toute l'année pour nous. Ils nous donnent une chance de gagner, alors on a juste besoin de commencer à envoyer la rondelle dans le filet», a renchéri Benn. 

Video: FLA@MTL: Niemi stoppe le lancer de Barkov

Quant au principal intéressé, qui a réalisé 38 arrêts, il n'avait pas le cœur à la fête malgré une autre solide performance.

«Ç'a été un match difficile, c'est difficile de perdre encore. Je me sentais bien avec mon jeu. J'ai été en mesure de bien me préparer pour le match», a dit Niemi, qui a qualifié «d'intéressante» sa dernière semaine, après avoir affronté coup sur coup ses trois dernières équipes - les Stars de Dallas, les Penguins de Pittsburgh et les Panthers.

Pour ce qui est du manque d'aide à l'attaque, le Finlandais a souligné que ses coéquipiers faisaient aussi face à un très bon gardien à l'autre bout de la patinoire en Roberto Luongo.

«Lou a semblé être très solide. On a eu quelques chances à la fin où on aurait pu marquer. On était toujours seulement qu'à quelques rebonds», a conclu la troisième étoile du match.

En voir plus