Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

David récolte un point contre Goliath

Les Canadiens s'inclinent 3 à 2 en tirs de barrage face au Lightning de Tampa Bay

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

TAMPA - Même s'ils sont plutôt amochés, les Canadiens ont réussi à soutirer un point dans leur duel face au Lightning de Tampa Bay, la meilleure équipe de la Ligue nationale, en s'inclinant 3 à 2 en tirs de barrage, samedi après-midi au Amalie Arena.

Le Lightning est revenu de l'arrière en fin de troisième période pour provoquer la prolongation, mais même s'il a obtenu un avantage numérique en surtemps, il a eu besoin de la fusillade pour aller chercher la victoire.

Face à une telle équipe, c'est tout de même une petite victoire pour les hommes de Claude Julien.

«On a beaucoup de blessures, mais les gars se sont levés, ont travaillé fort et fait tout ce qu'ils ont pu. On a joué un bon match. Tout le monde a contribué. On a travaillé fort, compétitionné et bien fait toutes les petites choses. On a juste été à court en tirs de barrage», a indiqué Andrew Shaw.

Video: Jonathan Drouin sur la bonne performance des siens

Jonathan Drouin, qui a été l'un des marqueurs en fusillade, a fait de l'excellent boulot, notamment lorsqu'il a été jumelé à Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk.

«Contre une formation, une équipe qui a du talent comme ça, des fois c'est dur de créer des chances, mais je pense qu'on a patiné avec eux, même qu'en première période, on a quasiment dominé et la troisième aussi, alors on a eu des chances de marquer. Mais encore là, il faut qu'on trouve la manière de faire la différence à la fin», a dit Drouin, qui affrontait son ancienne équipe à Tampa pour la deuxième fois.

L'entraîneur-chef Claude Julien était très satisfait de la tenue des siens, même s'il aurait évidemment aimé repartir avec les deux points.

«On a vraiment travaillé fort. On a été pris un peu de court en troisième avec les blessures et notre banc était raccourci, on voyait qu'on commençait à être fatigués vers la fin, mais je ne peux pas me plaindre de l'effort, de la chance qu'on s'est donné puisque ç'a fini en tirs de barrage. Tampa est une bonne équipe, on le sait tous et avec les joueurs qu'on a, je peux apprécier l'effort des gars», a dit le pilote.

Les blessures auxquelles il fait référence sont celles de Phillip Danault et de Charles Hudon. Le premier a reçu une rondelle au visage et a quitté le match après la deuxième période par mesure préventive. Le deuxième a momentanément quitté la rencontre après s'être durement cogné la cheville gauche contre la rampe lorsqu'il est entré en collision avec Jake Dotchin.

Video: Charles Hudon parle de sa chute

«C'était assez difficile. Je n'ai pas été capable de me relever. Je savais que le mur s'en venait assez vite. J'ai tenté de me protéger, mais tout le poids du défenseur a été sur moi. Même si j'ai tenté de l'éviter, c'était directement sur ma jambe. J'avais des crampes et des engourdissements dans ma jambe, alors je voulais juste me relever et mettre du poids dessus. Quand je suis revenu, c'était quand même endolori, mais j'ai été capable de finir le match. Je me sentais bien, a dit Hudon, qui a récolté deux mentions d'aide.

«Mon but, c'est de ne plus manquer de matchs, j'en ai assez manqué. Ça fait partie du hockey. Ma main a toughé. J'étais capable de lancer et de distribuer la rondelle, alors ç'a bien été aujourd'hui», a-t-il ajouté sur la blessure qui l'avait tenu à l'écart du jeu lors des quatre parties précédentes.

La résilience du Québécois n'est pas passée inaperçue.

«Je dois donner beaucoup de crédit à Charles d'avoir essayé de revenir. On voyait que ce n'était pas à 100%, alors on a décidé de ne pas trop le faire jouer pour ne pas empirer la situation, mais j'apprécie les gars qui essaient de revenir comme ça. On voit qu'il voulait aider l'équipe quand on en avait besoin. On espère que ce n'était pas trop sérieux. Ç'aurait pu être bien pire», a affirmé Julien.

Le gardien Antti Niemi a été solide à son retour devant le filet, repoussant 32 tirs.

Le Tricolore s'envolera vers Columbus dimanche après-midi, où il conclura son long voyage de six matchs en 12 jours face aux Blue Jackets, lundi soir.

En voir plus