Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

VAN@MTL: À propos de mardi soir...

Dans un combat coude à coude avec les Canucks, le Tricolore a été coulé par un doublé en avantage numérique et une incapacité à dégager le territoire en prolongation

par Dan Braverman, traduit par Florence Labelle @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Voici quelques éléments clés de la défaite de 4-3 subie mardi soir face aux Canucks de Vancouver, au Centre Bell.

Aptes à suivre le rythme des Canucks

Les Canadiens affrontaient un groupe de Canucks qui avait le vent dans les voiles après sa victoire convaincante de 9-3 contre la meilleure équipe de la Ligue, les Bruins de Boston, mais ce n'était pas suffisant pour les intimider.

Montréal a rapidement pris une avance de 2-0 face à Vancouver - qui joue du coude avec Vegas pour le premier rang de la Division pacifique, avec Edmonton, Calgary et l'Arizona peu loin derrière - mais des difficultés avec les unités spéciales et quelques mauvais rebonds ont permis aux Canucks de rattraper le match.

« C'était un match plutôt égal pour la majeure partie. On a eu un bon départ. Ils ont demandé un temps d'arrêt et se sont mis à pousser après ça », a décrit Brendan Gallagher, après avoir été écarté de la feuille de pointage malgré ses quatre tirs au but. « Je trouve qu'ils ont fait un assez bon travail pour maintenir leurs présences dans notre territoire, mais on n'a pas plié; c'était un match plutôt égal. »

Video: Brendan Gallagher sur la défaite en prolongation

Pour sa part, Paul Byron ne croit pas que ce revers s'inscrit dans le même registre que celui qui a coûté tant de victoires à son club en 2019-2020, notant que la difficulté du Tricolore à contenir l'avantage numérique des Canucks a joué un rôle important dans la défaite.

« Je ne crois pas que c'était comme nos autres matchs. J'ai trouvé que notre équipe a continué d'attaquer. On ne s'est pas assis en laissant l'équipe adverse nous assaillir en deuxième et troisième périodes. J'ai trouvé qu'on a eu un excellent match, on a joué agressivement. Notre désavantage numérique n'a simplement pas fait le travail pour nous ce soir. On leur a accordé deux gros buts en avantage numérique, a admis Byron. Les unités spéciales sont tellement importantes dans cette Ligue. On a perdu le match à cause de ça, ce soir. »

Video: Paul Byron sur le fait de jouer avec Max Domi

Le trio Byron-Domi-Weal livre la marchandise

Byron était le destinataire d'une superbe passe transversale de Max Domi qui l'a aidé à inscrire son deuxième but en autant de matchs. C'était l'un de nombreux faits saillants d'un trio - complété par Jordan Weal - qui a joué de manière cohésive et a généré beaucoup d'offensive, mardi soir.

Tweet from @CanadiensMTL: Paul Byron envoie une passe parfaite de Max Domi au fond du filet pour ouvrir la marque.Paul Byron buries a great feed from Max Domi to open the scoring.#GoHabsGo pic.twitter.com/CmqVFLRwF4

« Ce qu'on a vu de ce trio-là, c'est qu'il fabriquait beaucoup de chances offensivement », a louangé l'entraîneur-chef Claude Julien. « Tu as Paul Byron qui patine jusqu'au filet, tu as Weal qui a joué un bon match -- il est allé au filet, lui aussi. »

Domi n'a peut-être pas trouvé le fond du filet, mais il paraissait affamé et son contrôle maître du bâton ainsi que son coup de patin étaient à l'œuvre toute la soirée, conjointement avec le style de jeu acharné qu'on lui connait.

« Il travaille fort; il joue vraiment bien. On a eu de la chimie en jouant ensemble et c'est un gars avec qui il est amusant de travailler », a partagé Byron au sujet de Domi, qui a également préparé le but de Weal en troisième période, en plus d'effectuer cinq tirs au but. « Il est impliqué, il patine. Il a un QI de hockey très élevé et, présentement, il joue du bon hockey pour nous. »

Weal, pendant ce temps, a été réinséré dans la formation après avoir été laissé de côté à Ottawa. Et il a marqué. C'est la cinquième fois cette saison qu'il inscrit un but après avoir regardé un match depuis la galerie de presse. Lorsqu'interrogé à savoir s'il avait élevé son jeu d'un cran en raison des récents départs causés par la date limite des transactions et des ouvertures conséquentes dans la formation, le joueur natif de North Vancouver a dit que son état d'esprit ne différait pas.

« Je fais ça depuis les deux derniers mois. Chaque fois que j'ai réintégré la formation, j'ai fait des choses, peu importe avec qui c'était. Je crois que je fais ça depuis avant Noël, donc je dois juste continuer à faire ce que je fais », a expliqué Weal, qui a inscrit son septième de la présente campagne. « Je me prépare de la bonne façon à l'extérieur de la glace, en m'assurant que mon corps est prêt à jouer. Quand j'ai la chance de jouer avec Pauly et Max… On a tellement de vitesse sur la glace et c'est plaisant de jouer. »

Tweet from @CanadiensMTL: Le gars de Vancouver marque contre les Canucks. 😌The Vancouver boy scores against the Canucks.#GoHabsGo pic.twitter.com/g86uGUVL1J

Prolongation : pris dans le moment

Malgré le but rapide de Weal en début de troisième tiers, le Tricolore a accordé aux Canucks un deuxième but en avantage numérique seulement cinq minutes plus tard, préparant le terrain pour une décision en temps supplémentaire.

Lors de la prolongation, Domi, Byron et Jeff Petry se sont retrouvés coincés dans leur territoire et ont dû gérer une pression soutenue de Vancouver, jusqu'à ce que Tyler Toffoli mette fin au débat.

« C'était un peu mêlé. Ils ont eu un peu de chance avec la possession de rondelle en prolongation », a raconté Carey Price, qui a freiné 30 tirs dans la défaite. « Ils nous ont épuisés. »

Video: Carey Price au sujet du jeu ouvert en prolongation

Bien que Julien ne croit pas que sa troupe ait offert une performance parfaite, il était satisfait du travail accompli malgré tout.

« La défaite est arrivée pour certaines raisons, que ce soient des erreurs ou peu importe, mais je pense que l'attitude était bonne, l'effort a quand même été là… Je pense qu'on a eu quelques difficultés ce soir avec la gestion de rondelle, a conclu l'entraîneur. Lors du but en prolongation, on s'est fait prendre avec des joueurs fatigués sur la patinoire, et c'est ça qui arrive. »

Les Canadiens seront de retour à l'entraînement au Complexe sportif Bell de Brossard mercredi. Leur prochaine rencontre aura lieu jeudi et les opposera aux Rangers de New York, au Centre Bell. Pour vous procurer des billets, cliquez ici.

En voir plus