Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

OTT@MTL: À propos de mercredi soir...

Malgré des efforts soutenus, le Tricolore a manqué de finition et a échappé un troisième match de suite, mercredi

par Dan Braverman, traduit par Florence Labelle. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Voici quelques faits à retenir de la défaite de 2-1 en prolongation de mercredi face aux Sénateurs d'Ottawa, mercredi au Centre Bell.

Du bon hockey, un manque de finition

Après avoir subi leur troisième défaite de suite, les Canadiens ont déploré le fait qu'ils travaillent fort, mais ne semblent pas obtenir les résultats escomptés.

« Le problème, dernièrement, ce n'est pas qu'on joue du mauvais hockey. C'est qu'on ne finit pas [nos jeux]. Et quand tu ne finis pas, tu donnes l'occasion à l'autre équipe de rester dans le match puis, éventuellement, les choses qu'on a vues ce soir arrivent, a souligné l'entraîneur-chef Claude Julien. Alors c'est ce qui est frustrant, c'est ce qui est dommage. Mais ce n'est pas parce qu'on joue du mauvais hockey, nos chances sont là, mais on semble avoir frappé un mur au niveau de la production. »

L'attaquant Nick Suzuki, qui a marqué en avantage numérique le seul but du match pour Montréal, est aussi d'avis que la frustration est palpable, mais a rappelé qu'il est important de regarder les points positifs.

« C'est certainement frustrant. On essaie de ne pas se laisser atteindre par ça. On traverse juste une petite période de sècheresse au niveau des buts, mais on obtient des occasions », a partagé Suzuki, qui compte maintenant 10 points (6B, 4A) en 22 matchs. « Je suis certain que les rondelles vont finir par rentrer. »

Video: Nick Suzuki à propos des occasions de marquer

Charge de travail sous contrôle

Malgré le fait qu'il disputait un deuxième match en autant de soirs, Carey Price était convaincant devant son filet et a repoussé 22 des 24 tirs dirigés vers lui mercredi, et il a affirmé ne pas être trop affecté par la charge de travail.

« Ce n'est pas une tâche facile, mais c'est faisable », a dit le cerbère du Tricolore, après avoir joué son 18e match de la saison.

Pendant ce temps, Jesperi Kotkaniemi a enfilé l'uniforme pour un troisième affrontement depuis son retour d'une blessure à l'aine et a dit aux journalistes qu'il se sentait mieux qu'auparavant, sans être exactement au niveau désiré.

« C'était mieux que les dix premiers [matchs], mais je n'ai toujours pas marqué », a admis Kotkaniemi, qui a enregistré deux tirs et trois mises en échec en 14min4s de jeu. « J'ai eu quelques chances de marquer ce soir. On s'en va dans la bonne direction.

« J'essaie aussi d'être un bon joueur dans les deux sens de la patinoire. J'essaie d'être le joueur que l'entraîneur peut envoyer en zones défensive et offensive, donc j'essaie de faire de mon mieux. »

Video: Kotkaniemi sur sa volonté à contribuer offensivement

Rappelé plus tôt cette semaine du Rocket de Laval, dans la LAH, l'attaquant Charles Hudon a généré quelques occasions de marquer, en plus de cumuler trois tirs au but et une mise en échec. Il a donné le mérite à son travail à Laval pour son amélioration marquée avec le grand club.

« Avec Joël [Bouchard] et avec [Alex] Burrows, on s'est beaucoup parlé…Je vais faire mes choses et je pense que le reste va venir à moi. Donc, aujourd'hui j'ai fait la même chose », a expliqué Hudon, qui mène le classement du Rocket avec ses neuf buts cette saison. « Les chances ont été là, c'est juste que je n'ai pas été capable de finir [les jeux]. Mais de travailler avec mes deux coéquipiers, je pense que ça m'aide beaucoup. »

Video: Charles Hudon au sujet de l'hommage à Guy Carbonneau

Nos hommages à Carbo

Avant le match, le Tricolore a rendu hommage à son ancien capitaine Guy Carbonneau, qui a été intronisé lundi soir au Temple de la renommée du hockey.

Video: OTT@MTL : Le Tricolore rend hommage à Carbonneau

Hudon, de son côté, s'est senti privilégié d'avoir pris part aux festivités entourant celui qui a remporté trois fois la coupe Stanley et tout autant de trophées Selke.

« Ça fait du bien de le voir avant le match. Je l'ai connu à Chicoutimi, s'est souvenu le jeune de 25 ans. Guy et moi, on s'est vus souvent, on s'est côtoyés, donc c'est le fun de voir un autre Québécois intronisé. »

Les Canadiens tiendront un entraînement à 11h, jeudi matin, au Complexe sportif Bell de Brossard.

En voir plus