Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

MTL@PIT: À propos de vendredi soir…

Malgré une troisième défaite consécutive qui fait très mal, les Canadiens restent concentrés sur la suite des choses.

par Dan Braverman, traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

PITTSBURGH - Voici quelques faits marquants de la défaite de 4-1 contre les Penguins de Pittsburgh vendredi au PPG Paints Arena.

Des erreurs coûteuses

Après une première période sans but, les Canadiens ont connu quelques défaillances qui ont ralenti l'élan qu'ils avaient pris en suivant le rythme d'une équipe très enthousiaste qui n'a perdu qu'une seule fois lors de ses 12 derniers matchs à domicile.

Le résultat? Une paire de buts de Jason Zucker en fin de période. Tomas Tatar a marqué son 21e but de la saison entre les deux de buts de Zucker qui ont chacun donné une avance de deux buts aux Pens.

Tweet from @CanadiensMTL: Gallagher, �� sa position habituelle.@BGALLY17, in his usual spot.#GoHabsGo pic.twitter.com/44e74PnPc6

«Les erreurs clés, ce sont des erreurs clés. Peu importe, ça reste des erreurs. C'est là que ça nous a fait mal défensivement», explique l'entraîneur-chef Claude Julien. «Si tu regardes le match, je ne crois pas que c'était une domination d'un côté. Ça reste quand même qu'ils ont des vedettes de l'autre côté. On a un seul but marqué sur 35 lancers. On a eu des chances, des poteaux, etc. Il fallait qu'on reste dans le match et qu'on garde la rondelle en dehors de notre filet. Le troisième but nous a fait mal. On marque pour faire 2-1 pour nous permettre d'essayer de revenir en troisième. Le troisième but nous a vraiment fait mal.»

Tweet from @CanadiensMTL: ��Des erreurs cl��s, ce sont des erreurs cl��s.��#GoHabsGo pic.twitter.com/K4Vf4ov82S

Brendan Gallagher était d'accord, et a pris le temps de souligner le travail de Carey Price, notant que sans les prouesses du gardien de but des Canadiens, le match n'aurait peut-être pas été aussi serré.

«On a été négligents en deuxième période et ils en ont profité. Notre gardien a fait une tonne de très bons arrêts, ça aurait pu être bien pire,» a dit Gallagher de Price, qui a réalisé 24 arrêts. «Tant qu'on n'aura pas appris à ne pas faire ce genre d'erreurs et à laisser passer des occasions contre ces équipes talentueuses, on va obtenir de tels résultats.»

Le jeu de puissance montre des signes encourageants

Les difficultés des Canadiens en matière de jeu de puissance sont bien documentées, mais le but de Tatar ce soir en avantage numérique doit servir de tremplin pour relancer les unités spéciales de Montréal.

« C'était simple, je crois. C'était une ou deux passes et on a tiré. Ce n'était pas un joli but, mais c'était quand même un bon but. On a caché la vue du gardien et on n'a pas fait cinq ou six passes avant de tirer », décrit Victor Mete, qui a obtenu une aide sur le but. « On a déplacé la rondelle d'un côté à l'autre et on a tiré, et ça s'est bien passé ».

Au suivant

En perdant trois fois de suite, les Canadiens ont certainement réduit leurs chances de se qualifier pour les séries éliminatoires, mais ils ne laissent pas cette dernière défaite changer leur état d'esprit.

Et avec les Stars de Dallas en ville qui attendent le match de samedi soir au Centre Bell, les Canadiens n'ont pas vraiment d'autres options que de regarder vers l'avant.

«Tout ce qui nous préoccupe, c'est de nous préparer pour le prochain match. C'est un deuxième match en deux soirs. Une bonne équipe arrive et on ne peut pas s'attarder sur le passé, on ne peut pas le changer. Tout ce qu'on peut faire, c'est se préparer pour le prochain match et contrôler l'avenir. On n'abandonne pas,» affirme Max Domi. «Nous sommes une équipe qui va se serrer les coudes. Nous croyons les uns dans les autres et nous travaillons les uns pour les autres chaque soir, donc nous allons continuer à le faire et nous devons trouver un moyen d'obtenir les deux prochains points.»

Tweet from @CanadiensMTL: ��Tu ne peux pas t���acharner sur le pass��; tu ne peux rien y changer.��#GoHabsGo pic.twitter.com/UsuVHHjkgz

Gallagher aimerait sans doute voir son équipe retrouver le chemin de la victoire, sachant très bien que la marge de manœuvre est de plus en plus petite.

« Notre travail est de jouer. Il n'y a pas une seule équipe dans la Ligue qui va se relâcher et avoir pitié de nous », a conclu Gallagher. « Le hockey est beaucoup plus amusant quand on gagne. Revenons à cela ».

Les Canadiens affrontent les Stars à 19 heures samedi au Centre Bell. Pour obtenir des billets pour le match, cliquez ici.

En voir plus