Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

MTL@ARI : Trop peu, trop tard

Le Tricolore ne peut compléter la remontée en troisième et s'incline 5 à 2 en Arizona

par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

GLENDALE - Les Canadiens se sont mis en marche un peu trop tard en troisième et se sont inclinés par la marque de 5 à 2 en Arizona.

Brendan Perlini a inscrit un doublé en 19 secondes - dont le filet victorieux - au début du deuxième vingt, alors que les Coyotes détenaient déjà une avance d'un but, pour placer le Tricolore dans une position difficile.

Brendan Gallagher et Daniel Carr ont bien redonné espoir au Tricolore en troisième, en enfilant deux buts à 1:52 d'intervalle, mais les Coyotes ont répliqué peu après le but du numéro 43 pour stopper la remontée.

Video: MTL@ARI: Gallagher profite d'un retour en A.N.

«J'ai aimé comment on est sortis en troisième et comment on a persévéré. On a marqué les deux buts qu'on avait de besoin, on sentait que le troisième s'en venait, mais ils ont obtenu une chance sur le jeu de puissance et en ont profité, a mentionné Gallagher, qui, avec son 21e filet de la saison, s'est rapproché à trois de son sommet personnel en carrière, établi en 2014-2015.

«Tu ne peux pas te creuser un trou comme ça, spécialement sur la route, ça nous a fait mal ce soir.»

Même son de cloche du côté de l'entraîneur-chef.

«Il faut donner crédit aux Coyotes, on a joué hier soir et ils avaient prévu leur plan de match en conséquence. Ils sont sortis fort, ils ont lancé les rondelles profondément dans notre territoire et ils ont attaqué sans arrêt, a indiqué Claude Julien, qui a par ailleurs rejoint Jean Perron au neuvième rang des entraîneurs du Tricolore ayant dirigé le plus de matchs avec 240.

«Ça nous a pris du temps à nous mettre en marche. C'était 3 à 0 quand on s'est mis en marche, il était trop tard. C'était du hockey de rattrapage.»

Video: MTL@ARI: Carr marque sur le retour de Plekanec

Malgré des résultats qui tardent à venir, Julien a assuré que personne n'avait abandonné pour autant.

«Mon but, c'est de ne pas laisser ces choses-là arriver. Même si c'est difficile, je ne ressens pas ça. Il n'y a personne dans ce vestiaire qui est prêt à lancer la serviette», a conclu l'entraîneur-chef.

«Ce groupe-là en est un fier. On a passé à travers beaucoup de choses cette année - évidemment, on n'a pas obtenu les résultats voulus - mais je ne vais pas laisser quelqu'un dire que ces gars-là ont abandonné. On va continuer à travailler pour chacun d'entre nous», a conclu Gallagher.

Le Tricolore poursuivra son périple de quatre matchs sur la route samedi à Vegas, alors qu'il rendra visite aux Golden Knights pour la toute première fois.

En voir plus