Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

ARI@MTL: À propos de lundi soir...

Les difficultés des Canadiens en avantage numérique se sont avérées coûteuses face aux Coyotes

par Matt Cudzinowski, traduit par Florence Labelle @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Voici quelques éléments clés de la défaite de 3-2 subie lundi soir, contre les Coyotes de l'Arizona, au Centre Bell.

Panne de courant

Les Canadiens ont connu un départ idéal pour un club en quête d'une première séquence de quatre victoires consécutives cette saison.

Les buts de Jake Evans et Brendan Gallagher ont procuré une avance de 2-0 à la troupe de Claude Julien, un peu moins de deux minutes après le début du match.

Tweet from @CanadiensMTL: Gally a besoin de personne pour marquer. Gally can score goals solo.#GoHabsGo pic.twitter.com/AJ0pWevzZW

Malheureusement, c'est au chiffre « 2 » que s'est figé le pointage du Tricolore.

Les Canadiens n'ont su déjouer le gardien Antti Raanta lors du reste de la rencontre, n'arrivant pas à trouver le fond du filet en six avantages numériques. Ceci inclut un 5-contre-3 en fin de premier tiers, qui s'est poursuivi en deuxième période.

Ce manque à gagner a finalement rattrapé le groupe en fin de match.

« L'avantage numérique, en général, n'était pas assez bon. Quand tu as autant d'occasions, tu dois marquer. Tu dois trouver une façon de créer du dynamisme », a dit Gallagher après avoir marqué son 19e but de la présente campagne. « On n'a pas fait ça et on a eu le résultat qu'on méritait. »

Video: Gallagher sur une défaite difficile face à l'Arizona

Le fait que Gallagher et compagnie aient obtenu plusieurs pénalités ne semble pas avoir aidé.

Six mineures doubles leur ont été décernées et la dernière infraction imputée à Joel Armia tard en fin de match s'est avérée coûteuse.

Avec seulement 60 secondes à disputer, le tir à bout portant du défenseur des Coyotes Jakob Chychrun a battu Carey Price pour sceller l'issue du match en faveur de l'Arizona.

« Tu ne peux pas avoir autant de pénalités et travailler aussi fort en désavantage numérique, puis avoir Carey qui fait ce genre d'arrêts », a dit le défenseur Ben Chiarot. « C'est difficile quand tu travailles à court d'un homme aussi souvent. »

Video: Chiarot sur la difficulté à profiter des occasions

Parlant de Price, le joueur étoile a été éblouissant une fois de plus devant la cage des siens, réussissant 31 arrêts.

Bravo, Jake!

Il ne fait aucun doute qu'Evans aurait souhaité marquer son premier but dans la LNH dans le cadre d'une victoire, mais il était tout de même heureux de sa réalisation.

Le Torontois de 23 ans a trouvé le fond du filet à son troisième match avec le grand club, envoyant un rebond derrière Raanta à 51 secondes du début du match.

Tweet from @CanadiensMTL: Un premier but dans la LNH pour Jake Evans!Jake Evans scores his first NHL goal!#GoHabsGo pic.twitter.com/3PvfgtHC7U

« J'avais juste des frissons et je voulais juste crier, honnêtement. J'étais juste tellement excité », a dit Evans à propos de son but hâtif. « Je suis vraiment content de l'avoir eu et c'est un rêve qui s'est réalisé.»

En ce qui a trait à sa rondelle mémorable, son plan est simple.

« Je pense qu'ils vont l'encadrer, donc je vais garder ça », a mentionné Evans avec un sourire. « Ce sera bien. »

Tweet from @CanadiensMTL: ������#GoHabsGo pic.twitter.com/k1ktLdcGTr

En très peu de temps passé à Montréal, l'ancien de l'Université de Notre Dame a rapidement saisi la volonté du groupe à pousser pour une place en séries éliminatoires.

« Je ne suis ici que depuis quelques jours, mais de voir à quel point ces gars-là veulent se remettre dans la course et à quel point ils veulent se rendre en séries, c'est certainement une défaite dévastatrice », a admis Evans. « Je pense qu'on a juste échappé celle-ci. »

Un autre homme tombé au combat

La dernière chose que les Canadiens auraient pu souhaiter, lundi soir, aurait été de perdre un autre vaillant soldat.

Mais c'est ce qui est arrivé. En deuxième période, Phillip Danault a été atteint au visage par une rondelle qui l'a forcé à rater le reste de la rencontre.

Le tir initial a été effectué par Tomas Tatar et a bifurqué sur un joueur des Coyotes avant de frapper Danault.

« Je me sentais mal », a dit Tatar, inquiet de voir Danault tomber sur la glace et saigner. « C'est quelque chose que tu ne veux pas voir et on a perdu un gros joueur pour le reste du match. »

Bien qu'aucune mise à jour immédiate n'eut été communiquée après le match, nous devrions en savoir davantage après l'entraînement des Canadiens, prévu mardi matin au Complexe sportif Bell. Le Tricolore s'envolera vers Boston, puis Pittsburgh, après l'entraînement.

En voir plus