Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

MTL@STL: À propos de samedi après-midi...

L'avantage numérique des Canadiens a été un élément clé de la victoire contre les Blues à St. Louis

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

ST. LOUIS - Voici quelques faits notables de la victoire par la marque de 5-2 samedi après-midi contre les Blues au Enterprise Center.

Le jeu de puissance continue de produire

L'avantage numérique des Canadiens a certainement livré la marchandise contre les champions en titre de la Coupe Stanley.

La troupe de Claude Julien a inscrit deux buts importants avec l'avantage d'un homme.

Appelé en renfort après que Joel Armia a été incommodé par une blessure au bas du corps lors de la période d'échauffement, Jordan Weal a ouvert la marque pour donner les devants au Tricolore lors des six premières minutes de jeu.

Video: MTL@STL: Un retour pour Weal en A.N.

L'autre but inscrit avec l'avantage d'un homme fut l'oeuvre de Jonathan Drouin en milieu de deuxième engagement. Il s'agit d'ailleurs du but vainqueur.

C'était le troisième match consécutif dans lequel les Canadiens ont trouvé le fond du filet en avantage numérique, et la première fois cette saison qu'ils ont réussi à marquer plus d'un but en jeu de puissance lors du même match.

Video: MTL@STL: Drouin frappe sur la passe de Kotkaniemi

Comment l'adjoint au capitaine, Brendan Gallagher, pourrait-il expliquer les succès de son équipe avec l'avantage d'un homme?

« On a juste simplifié les choses. On se disait tous la même chose l'année dernière. Lorsqu'on perd notre confiance comme la saison dernière, rien ne fonctionnait et tout était au ralenti. Je crois qu'on a simplifié les choses cette année. Tout le monde a un travail à faire, et on semble avoir une meilleure vitesse d'exécution », a dit Gallagher après la deuxième victoire consécutive des Canadiens. « On est parvenu à ouvrir des lignes de passe et c'est à ce moment qu'on trouve les moyens pour mettre la rondelle au fond du filet. »

Video: MTL@STL: Gallagher profite de la gaffe d'Allen

Pour sa part, Julien a attribué les succès de son équipe en jeu de puissance au fait que les joueurs se connaissent davantage.

« Il n'y a aucun doute. On le dit depuis le début, on se doit d'être meilleur en avantage numérique cette saison. On a travaillé sur cet aspect. Les joueurs semblent avoir une meilleure chimie maintenant qu'ils sont ensemble depuis un an ou plus », a dit Julien, qui a vu son jeu de puissance produire à un impressionnant pourcentage de réussite de 25,8% en huit rencontres. « On connaît présentement un bon début alors on est confiant. On doit poursuivre de la même manière. »

Les Canadiens ont inscrit au moins un but en avantage numérique lors de sept de leurs huit premiers matchs jusqu'à maintenant cette saison.

Le désavantage numérique du Tricolore a également bien fait samedi contre les Blues, n'accordant aucun but en sept occasions à St. Louis.

Bravo, Nick!

Après avoir inscrit son premier but en carrière dans la LNH un peu plus tôt cette semaine contre le Wild du Minnesota, le jeune Nick Suzuki a une fois de plus touché la cible samedi lors du deuxième engagement.

L'attaquant âgé de 20 ans a profité d'une passe parfaite de Nate Thompson pour déjouer le gardien Jake Allen.

Video: MTL@STL: Suzuki trouve la lucarne sur réception

L'entraîneur du Tricolore a d'ailleurs utilisé Suzuki dans tous les aspects du jeu, que ce soit à cinq contre cinq (9min41s), en jeu de puissance (4min13s) et en désavantage numérique (1min36s). 

Julien est très impressionné par ce qu'il voit du jeune attaquant.

« Il continue de s'améliorer à chaque match et il gagne en confiance. On voit de plus en plus la qualité de son jeu », a félicité Julien. « C'est un joueur avec un excellent QI hockey. Il est très intelligent. Il est toujours alerte. C'est des beaux atouts pour un joueur de hockey. Il se positionne bien. Il travaille bien. Il va devenir un très bon joueur complet. »

« Cette équipe est capable de beaucoup »

Weal ne s'attendait pas à jouer contre la troupe de Craig Berube, mais finalement tout a fonctionné pour le mieux dans son cas.

Lorsqu'il a appris qu'il allait être du match, il s'est préparé en vue de la mise au jeu initiale.

« Ne panique pas et reste calme. Je dois faire simplement mon travail. Aider l'équipe à remporter deux points », a répondu Weal lorsqu'on lui a demandé ce qu'il pensait avant de sauter sur la glace au Missouri. « C'est ce qu'on a fait aujourd'hui. On a connu un solide effort de 60 minutes de tout le monde et on a obtenu une grosse victoire. »

Tweet from @CanadiensMTL: Deux de suite!������ in a row!#GoHabsGo pic.twitter.com/3OQiiMiOA9

À quel point il s'agit d'une grosse victoire? Selon Gallagher, c'est un autre indicateur de la résilience de cette édition des Canadiens.

« Cette équipe n'a jamais manqué de confiance. Peu importe si l'on connaît de bon ou mauvais moments, on croit toujours en notre équipe. Si l'on joue de cette manière, on peut gagner dans n'importe quel aréna », a dit Gallagher, qui a également marqué samedi pour s'approcher à seulement un point du plateau des 300 points en carrière dans la LNH. « Évidemment, ça prend beaucoup de travail et d'efforts, mais cette équipe est capable de beaucoup. Espérons qu'on ne fait que commencer. »

Tweet from @CanadiensMTL: Mission accomplie �� St. Louis. ���Mission accomplished in St. Louis.#GoHabsGo pic.twitter.com/ArLNPoE4L5

Pour ce qui est de Armia, Julien a confirmé que l'attaquant finlandais allait être évalué sur une base quotidienne. Il pourrait même être de la formation dimanche contre le Wild du Minnesota au Xcel Energy Center.

En voir plus