Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le premier round aux Canadiens

Brendan Gallagher marque deux fois dans un important gain de 6 à 3 à Détroit.

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

DÉTROIT - On n'est qu'à la fin du mois de novembre, mais déjà, les matchs de quatre points se sont pointé le bout du nez dans le calendrier des Canadiens. Et jusqu'à maintenant cette semaine, on peut dire que ça se passe bien pour la troupe de Claude Julien.

Jeudi soir, elle a signé une quatrième victoire d'affilée en l'emportant 6 à 3 face aux Red Wings de Détroit, au Little Caesers Arena.

Si trop souvent cette année les Canadiens se sont fait marquer deux buts rapides qui leur ont cassé les jambes, c'est le contraire qui s'est produit lorsque Charles Hudon et Andrew Shaw ont marqué à 43 secondes d'intervalle en deuxième période pour redonner les devants aux leurs, 3 à 2.

Le Tricolore a tenu le coup et a ajouté trois autres buts, dont un de Max Pacioretty, qui fera sans doute du bien au capitaine. En fait, plusieurs joueurs ont débloqué au cours de cette rencontre. Charles Hudon a marqué son premier en 13 matchs et Jacob de la Rose a inscrit son premier point de la saison. Le Suédois a été appelé à prendre la place de Jonathan Drouin au centre du premier trio et il a relevé ce défi difficile.

«Quand des gars tombent au combat [Drouin], d'autres doivent se lever et je pense qu'il a joué un match solide dans les deux sens de la patinoire. Il a bien joué défensivement et a bien patiné», a dit son compagnon de trio Alex Galchenyuk, qui a d'ailleurs profité d'un beau jeu de de la Rose pour enfiler son sixième de la saison.

«Il a fait des bonnes choses. Ce n'était pas évident pour lui de faire ce saut-là et de jouer avec un joueur très talentueux et un autre rapide. On lui demandait d'être responsable aussi», a renchéri l'entraîneur-chef des Montréalais.

Avec ses 11e et 12e buts en 2017-2018, Brendan Gallagher a déjà surpassé sa récolte de 10 buts de la saison dernière. Lorsqu'on le lui a fait remarquer, il a semblé être enfin soulagé de passer à autre chose.

«C'est bien. L'équipe accumule les victoires et c'est une belle atmosphère à vivre. En espérant que ça continue. Notre trio joue bien en ce moment. On crée des chances de marquer. Tant qu'on continue à faire ça, on peut espérer engendrer d'autres succès pour l'équipe», a dit le meilleur marqueur des Canadiens jusqu'à maintenant.
Les Canadiens ont maintenant atteint la barre psychologique des ,500, qui semblait si loin en début de saison. Mais les joueurs savent que le travail est très loin d'être terminé.

«On ne peut pas s'arrêter ici. On joue encore contre ces gars au prochain match (samedi). Ce sera aussi important que ce l'était ce soir. On ne peut pas se contenter de la position qu'on occupe maintenant. On le comprend et il y a assez de leadership dans ce vestiaire pour qu'on sache qu'on peut apprécier ça, mais qu'au réveil demain, il sera déjà temps de se préparer pour le match de samedi. Les Wings seront encore plus affamés, a indiqué Gallagher.

«Si on ne gagne pas samedi avec un bel effort, la victoire de ce soir ne compte plus vraiment. Il y a encore beaucoup de travail à faire», a ajouté le numéro 11.

Galchenyuk est bien conscient que la course aux séries éliminatoires est serrée et qu'elle le restera.

«Tout le monde se bat pour avoir sa place en séries et on sait à quel point c'est serré. Même quand les choses ne vont pas bien, on demeure un groupe uni. On était dans une léthargie, mais si on regarde les points au classement, on est là. Il faut bâtir là-dessus et continuer à avancer», a conclu Galchenyuk.

Les Canadiens auront une occasion en or de continuer à avancer, alors que les cinq prochains matchs seront disputés à domicile. Ils se devront d'en profiter.

En voir plus