Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Niemi : Rien à se reprocher

Antti Niemi est solide devant le filet des Canadiens dans la défaite de 4 à 1 face aux Oilers

par Hugo Fontaine @CanadiensMTL / canadiens.com

EDMONTON - Ceux qui regarderont uniquement le pointage sans avoir regardé le match ne sauront pas à quel point Antti Niemi a bien paru samedi soir.

Pour un gardien qui en était à un premier départ en 31 jours et à une première présence dans une partie en deux semaines, le Finlandais de 34 ans a tout fait ce que son entraîneur s'attendait de lui et même plus.

Malgré la marque finale de 4 à 1 - le quatrième but des locaux a d'ailleurs été marqué dans un filet désert en fin de rencontre - Niemi a donné à ses coéquipiers toutes les chances de demeurer dans la partie. Et cela, ils en sont bien conscients.

«Il a été incroyable. Il a effectué de gros arrêts à des moments opportuns. Lorsque tu tires de l'arrière par deux buts et que tu tentes une poussée, tu ne peux pas donner un troisième but à l'adversaire. Il a réalisé de gros arrêts, mais on a pris des chances pour créer de l'offensive. On se fiait trop à lui pour nous couvrir et il s'est levé. Tout le monde a apprécié», a indiqué Brendan Gallagher, qui a terminé la rencontre avec un différentiel de moins-2. 

Video: Point de presse d'après-match de Claude Julien @ EDM

Bien qu'il ait été déjoué deux fois en un peu plus de deux minutes en fin de première période, il n'avait pas beaucoup de chances d'empêcher les buts de Ryan Strome et Connor McDavid, marqués à la suite d'un bel échange à trois et alors qu'il avait la vue voilée respectivement. 

Les Oilers auraient pu creuser davantage l'écart les séparant du Tricolore, mais Niemi s'est dressé tel un mur face aux nombreuses échappées et attaques en surnombre que les locaux ont bénéficié au cours de la soirée. 

S'il avait assurément voulu quitter le Rogers Place avec sa première victoire de la saison en poche, le gardien auxiliaire se sentait tout de même bien après une si longue période sans prendre part à un vrai match de la LNH.

«Je me sentais bien même si j'ai alloué deux buts en première période. J'ai été en mesure de rester détendu et de simplement réagir aux rondelles dirigées vers moi, a souligné celui qui a effectué 31 arrêts au cours de la rencontre. Je voulais simplement obtenir la victoire. C'est mon objectif le plus important pour moi actuellement. Mais je me sens bien à la suite de la façon que j'ai joué ce soir.»

Video: Antti Niemi à propos de son départ à Edmonton

Niemi aura tout fait pour aider son équipe à compléter de manière parfaite son voyage dans l'Ouest canadien. Toutefois, la récolte de deux victoires sur une possibilité de trois sur les patinoires adverses - deux sur quatre si on inclut la défaite à Ottawa le 16 décembre - peut être satisfaisante. La commande était lourde en conclusion de ce périple à l'étranger, avec un deuxième match en moins de 24 heures et face aux gros canons des Oilers. 

Avec trois jours de congés avant de reprendre le collier le 27 décembre en Caroline, les Canadiens pourront se dire mission accomplie pour l'instant. Par contre, ils savent qu'ils sont loin d'être sortis du bois et que la tâche ne se facilitera pas au retour.

«Quand on regarde le voyage dans l'ensemble, on peut dire que c'était positif, avec une récolte de quatre points sur six (dans l'ouest), a conclu David Schlemko, qui a été utilisé durant 21 min 53 s contre les Oilers. On avait une chance de venir ici ce soir et compléter ça en beauté, c'est dommage qu'on n'ait pas été en mesure de le faire.»

En voir plus