Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Julien: « J'ai vu une équipe qui n'était pas prête à jouer »

Après avoir pris du retard dès le début du match, les Canadiens n'ont tout simplement pas trouvé le moyen de retrouver leur chemin contre les Blues jeudi soir

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

ST. LOUIS - L'entraîneur-chef Claude Julien n'était pas du tout satisfait de la façon dont son groupe s'est présenté jeudi soir.

Claude Julien a vu ses joueurs accorder un but dès le début du match en avantage numérique et un autre en désavantage numérique lors de la première période seulement pour finalement se diriger vers une défaite de 4-1. L'entraîneur-chef n'a pas eu peur de dire la vérité à la suite de leur troisième défaite en quatre matchs.

« J'ai vu une équipe qui n'était pas prête à jouer. Nous avons été extrêmement passifs ce soir », a déclaré Julien lors de sa conférence de presse d'après-match au Enterprise Center. « Nous n'avons gagné aucune bataille. Nous n'avons même pas été en mesure de gagner des mises en jeu. C'est décevant car nous avions l'opportunité de gagner un match important. Du premier au dernier joueur, nous n'étions tout simplement pas dans le coup. »

L'assistant-capitaine Brendan Gallagher, qui a marqué le seul but des Canadiens contre l'équipe de Craig Berube, a partagé les mêmes états d'esprit que son entraîneur.

« Nous n'avons pas assez bien joué pour gagner. Nous avons perdu trop de courses et trop de batailles », a déclaré Gallagher, qui a inscrit son 17e but de la saison, ce qui représente un sommet chez l'équipe. « Nous ne pouvons pas permettre deux buts en échappée, un but en avantage numérique et un but en désavantage numérique. Dans ces domaines du jeu, lorsqu'on fait ça, on ne se donne pas une très bonne chance de l'emporter. »

Video: MTL@STL : Gallagher marque un but chanceux en A.N.

De plus, vous ne mettez pas les chances de gagner en votre faveur lorsque votre avantage numérique ne fonctionne tout simplement pas. C'était encore le cas jeudi soir, alors que les Canadiens n'ont fait scintiller la lumière rouge qu'à une reprise en six occasions.

« En tant qu'unité, nous pouvons constater que l'exécution n'est pas aussi rapide que nous le souhaiterions », a expliqué Julien, dont le jeu de puissance a généré un premier but en cinq matchs. « Notre jeu de puissance a connu des difficultés toute l'année et ce soir en était un bon exemple. Ces détails finissent par nous rattraper. »

Comme Julien, Gallagher a souligné la nécessité de redresser le bateau dans ce département le plus rapidement possible, même si cela s'est avéré particulièrement difficile pendant la majeure partie de la saison.

« C'est un aspect du jeu dans lequel nous devons nous améliorer. C'est probablement l'aspect le plus important et, si nous apportons des améliorations, nous constaterons probablement une bonne différence. C'est à nous, les gars qui sont utilisés en avantage numérique de mieux exécuter », a insisté le numéro 11 des Canadiens. « Nous ne pouvons pas changer ce qui s'est passé au début de l'année. Si nous voulons participer aux séries éliminatoires, c'est certain que le jeu de puissance va jouer un rôle important. Ce n'est pas quelque chose que nous allons abandonner. C'est important pour nous de le comprendre. »

Video: Brendan Gallagher sur la défaite contre les Blues

Julien fait tout ce qui est en son pouvoir pour trouver la bonne formule, mais c'est aux joueurs qui sont utilisés sur les unités spéciales à livrer la marchandise.

« On est assez rapide à l'entraînement, mais pas assez durant les matchs », a déclaré Julien. « À la fin de la journée, l'avantage numérique consiste à envoyer certains de tes meilleurs joueurs, tes joueurs les plus talentueux. Il s'agit du rythme et de l'éthique de travail en avantage numérique. Nous avons essayé différentes stratégies. Nous avons déplacé des joueurs. Il reste 10 secondes à jouer en avantage numérique, et nous envoyons notre quatrième ligne et ils font bien parce qu'ils patinent. Cela indique en quelque sorte ce que nous devons faire pour les gars qui sont là, et nous devons y remédier. »

La déception était sans aucun doute le sentiment accablant alors que les Canadiens rentraient à Montréal pour conclure leur voyage de deux matchs sur la route.

Dans l'ensemble, ils ont eu l'impression de laisser deux gros points.

« C'est difficile chaque fois que l'on perd. Nous devons penser au prochain match et poursuivre sur notre lancée, car tout le monde va commencer à gagner. Gagner un match, en perdre un, ce n'est plus suffisant », a conclu Gallagher. « C'est important de collecter des points chaque soir et c'est décevant car nous n'étions vraiment pas dans le coup ce soir. Nous avons obtenu le résultat que nous méritions.

En voir plus