Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Dur retour à la maison

Les Canadiens s'inclinent 4 à 1 devant les Capitals de Washington

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Il arrive parfois, même souvent, qu'une équipe éprouve des difficultés à son premier match à la maison après un long voyage sur la route. Malheureusement pour les Canadiens, c'est ce qu'ils ont vécu lundi soir, alors qu'ils se sont inclinés 4 à 1 face aux Capitals de Washington.

Le Tricolore venait d'amasser 10 points sur une possibilité de 14 en sept matchs à l'étranger. Mais il n'a pas renoué avec ses partisans de la manière espérée.

«Les fans méritaient mieux après notre long voyage. Ils ne nous avaient pas vus depuis un bout. On aurait aimé leur offrir un meilleur spectacle, mais on ne l'avait tout simplement pas, a affirmé Max Pacioretty.

«Notre exécution n'était pas là. On était évidemment loin d'être à notre mieux. C'est le temps de retourner travailler fort à l'entraînement et se préparer pour Winnipeg», a ajouté le capitaine.

Michel Therrien a lui aussi parlé du fameux piège du premier match au retour à domicile.

«C'est dur à expliquer, mais ça arrive souvent. Pas tout le temps, mais très souvent. L'adrénaline n'est plus la même, ça descend d'un cran», a noté l'entraîneur-chef.

Video: Michel Therrien sur la défaite aux mains des Caps

Therrien a senti dès les premiers instants de la rencontre que son équipe aurait de la difficulté à poursuivre sur sa lancée, après avoir signé trois victoires d'affilée en ce début d'année.

«En partant, je voyais qu'on n'avait pas la même exécution, la même concentration. On perdait beaucoup de rondelles et dans ce temps-là, on n'est pas à notre mieux, c'est certain», a-t-il indiqué.

Pourtant, le match a été très serré jusqu'en milieu de troisième période.

Tomas Plekanec a créé l'égalité en supériorité numérique à 7:18 du dernier vingt, mais les Capitals ont rapidement freiné les élans des locaux avec une réplique 54 secondes plus tard, venue du bâton d'Evgeny Kuznetsov.

«Ils ont eu un but tout de suite après nous et ça nous a dégonflés un peu, mais reste que c'est un match de 60 minutes», a mentionné Pacioretty.

Video: Pacioretty sur la défaite contre les Capitals

«On a eu nos chances, mais ils ont très bien joué. Ce sont deux gardiens (Carey Price et Braden Holtby) qui n'accordent pas beaucoup de buts. On a eu un gros but en troisième, mais c'est inacceptable ce qui s'est produit par la suite», a renchéri Jeff Petry.

Pas prêts

Paul Byron, qui effectuait un retour au jeu après avoir raté le match de samedi en raison d'une blessure au haut du corps, a admis que ses coéquipiers et lui n'étaient peut-être pas prêts pour ce duel face aux Capitals, qui devancent maintenant les Canadiens par un point au quatrième rang du classement général de la LNH.

«Chaque fois que tu rentres après un long voyage et que tu vois ta famille, tu veux juste relaxer et être à l'aise à la maison. Puis tu as un match tout de suite et tu n'es juste pas prêt à jouer. On a eu une journée de congé hier (dimanche), et ça nous a pris un peu de temps avant de se remettre dedans et de trouver l'énergie. On a connu un lent départ et ils s'en sont nourris. Ils nous ont fait la vie dure ce soir», a laissé tomber le numéro 41.

Selon Therrien, le meilleur moyen de se remettre de cette défaite sera tout simplement de l'oublier le plus rapidement possible.

«Il n'y a pas 1000 recettes. Il faut l'oublier et repartir à neuf à notre prochain match à Winnipeg», a dit le pilote.

Belle chimie

Les Canadiens ont tout de même pu voir un peu de positif dans ce revers, alors que le trio d'Artturi Lehkonen, Tomas Plekanec et Paul Byron a démontré une belle chimie sur la glace.

Ils ont décoché sept tirs - dont cinq par Plekanec - et ont inscrit l'unique but des leurs.

«J'aime jouer avec ces gars. J'ai beaucoup joué avec Lehky cette saison et c'est un bon joueur. C'est la même chose pour Pauly. Il connaît toute une saison et ils ont tous les deux joué un très bon match», a souligné le Tchèque, qui a inscrit son quatrième filet de la saison.

Byron a lui aussi aimé son expérience.

«C'est facile de jouer avec ces deux joueurs-là, ils sont très intelligents. Ils font de belles choses et travaillent fort. J'ai essayé d'utiliser mes habiletés pour les compléter et je pense qu'on a bien travaillé ensemble. On doit continuer pour s'améliorer», a dit le natif d'Ottawa.

Therrien a également eu des bons mots pour ce trio.

«Le trio de Plekanec a été notre meilleur trio. Les trois ont bien patiné, ont fait de beaux jeux et ont attaqué le filet, alors c'est un point positif pour ce soir», a admis le pilote, qui a donné congé à ses joueurs mardi, alors qu'ils prendront l'avion pour se diriger vers Winnipeg, où ils affronteront les Jets mercredi soir.

En voir plus