Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Aperçu de la saison: Georges Laraque

par Staff Writer / Montréal Canadiens
In order to view this page you need JavaScript and Flash Player 9+ support!
MONTRÉAL -- Pour être le champion, vous devez battre le champion. Sa première année avec les Canadiens ne s’est peut-être pas déroulée comme il l’aurait souhaité, mais Georges Laraque porte toujours la ceinture des poids lourds de la LNH autour de sa taille.


Ayant revêtu l’uniforme pour 33 rencontres en saison régulière en 2008-2009, Laraque a été en mesure de souffrir l’adversaire qu’en partie. Ralenti par des maux de dos pour montrer de quel bois il se chauffait sur une base régulière, le respecté dur à cuire a néanmoins eu le temps de montrer l’aperçu de sa force la saison dernière.

Même avec ce dos endolori, Laraque a été une présence intimidante sur la glace. Le fringuant Milan Lucic des Bruins l’a évité comme la peste tandis que Chris Neil a trouvé qu’il avait de meilleures et moins douloureuses façons de passer son temps que de jeter les gants contre Laraque. La réputation de Laraque est à son plus haut niveau.

Lorsque Laraque a pu trouver un partenaire pour danser, il a rarement sué une goutte, se permettant à l’occasion de montrer son plus beau sourire durant ses combats.
 
Après avoir décidé d’éviter le bistouri pour soigner ses hernies discales, Laraque s’est entraîné sans relâche en gymnase cet été, espérant retrouver son trône.

Ceux qui tentent de rejeter du revers de la main Laraque et clament que ses meilleurs jours sont derrière lui ont toutes les raisons au monde. Le mettre hors du chemin représente de s’aventurer dans les coins au Centre Bell ou encore de le voir s’agripper à votre chandail avec une seule idée en tête.
 
Que ce soit dans un gymnase s’entraînant à la sauce UFC avec son bon ami Georges St-Pierre ou encore de profiter de son style de vie zen en tant que végétarien, Laraque est toujours là, aux aguets. Le début de la saison a certainement été encerclé sur son calendrier. Ceux qui pensent qu’il devrait en silence faire un pas de côté devraient lui dire en personne, s’ils osent.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Aperçu de la saison 2009-2010 : Carey Price
Ça cogne à la porte! 
Aperçu de la saison: Jaroslav Halak 
Aperçu de la saison: Maxim Lapierre 
En voir plus