Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Aperçu de la saison : Carey Price

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL -- Sur le point d'entamer sa troisième saison dans la LNH, Carey Price aura certainement son mot à dire quant au déroulement de la saison 2009-2010 des Canadiens.


S’étant amené à Montréal il y a deux ans avec un curriculum plus qu’impressionnant pour un gardien de 20 ans, Carey Price sait mieux que quiconque que les attentes à son égard sont fort élevées. Pourtant, il a relevé des défis que peu de gardiens de son âge ont réussis avant lui.

Avec une bague de la coupe Calder en poche en plus d’une médaille d’or au Championnat mondial junior à son actif avant de se tailler une place avec les Canadiens en 2007-2008, Price a depuis continué de tracer son propre chemin depuis son arrivée dans la LNH, accomplissant des exploits que les cinq doigts de la main suffisent pour compter ceux qui ont réalisé certains de ses tours de force.

Si on vous posait la question suivante et ce, sans faire appel au Gerry Rochon qui sommeille en vous, « Combien de gardiens dans l’histoire de la LNH ont connu deux saisons de 20 victoires avant l’âge de 21 ans? », que répondriez-vous? Si vous avez répondu cinq, vous avez misé juste. Grâce à ses 23 victoires en 2008-2009 après en avoir signé 24 à sa saison recrue, Price a donc rejoint le club sélect qui comprend les membres du Temple de la renommée Harry Lumley, Grant Fuhr et Patrick Roy de même que le double champion de la coupe Stanley Tom Barrasso.

Au cours de la dernière campagne, le jeune gardien originaire d’Anahim Lake a notamment connu une séquence de 12 matchs sans connaître la défaite en temps réglementaire, présentant une fiche de 8-0-4 entre le 20 novembre et le 20 janvier. Il a par la suite participé à son premier Match des étoiles après avoir été élu sur la formation partante de la Conférence de l’Est.

De plus, à 21 ans et sept mois, il est devenu en avril dernier le plus jeune récipiendaire de la coupe Molson remis au joueur de l’année chez les Canadiens depuis 1972-1973. Il a ainsi déclassé Stéphane Richer qui détenait la palme depuis 1987-1988 après avoir connu sa première campagne de 50 buts en à 21 ans et neuf mois.

Tout ça avant de souffler 22 bougies sur son gâteau d’anniversaire et Price est loin d’avoir écrit le dernier chapitre de son curriculum déjà bien étoffé.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

Lire aussi
Journée sur les verts
Camp des recrues - Jour 3 
Camp des recrues - Jour 2 
Aperçu de la saison: Georges Laraque 
En voir plus