Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Niemi: De retour en territoire familier

Revenir à Chicago rappelle toujours de bons souvenirs au gardien Antti Niemi

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

CHICAGO - Même si l'émotion de retourner dans la ville des vents pour Antti Niemi n'est plus aussi grande qu'auparavant, le gardien de but vétéran chérira toujours son temps passé à Chicago.

C'est là que le Finlandais de 35 ans a fait ses débuts dans la LNH et s'est rapidement fait un nom en aidant les Blackhawks à remporter la Coupe Stanley en 2009-2010.

« C'est toujours un plaisir de rentrer à Chicago. Ça me rappelle de bons souvenirs », a déclaré Niemi, qui est devenu le premier gardien finlandais à remporter les grands honneurs au hockey, en travaillant avec l'entraîneur des gardiens actuel des Canadiens Stéphane Waite. « Quand je suis au United Center, les souvenirs me reviennent en mémoire petit à petit. »

Les Blackhawks n'ont cependant pas remporté le précieux trophée à domicile. Ils ont terminé la finale de la Coupe Stanley lors du sixième match à Philadelphie en juin. Mais, quand ils sont revenus à Chicago avec le trophée tant convoité, Niemi a été impressionné par la réaction des partisans.

« Tout était accablant. Il était difficile de croire que nous avions réellement remporté la Coupe », a rappelé le vétéran de 11 ans de la LNH, qui avait enregistré une fiche remarquable de 16-6, une moyenne de buts alloués de 2,63 et un pourcentage d'arrêts de ,910. « Il a fallu quelques jours pour réaliser ça, pour réaliser ce que nous avions fait. »

Il était particulièrement difficile pour le natif de Vantaa de gérer le tout, car « tout s'est passé si vite ».

Niemi a mérité sa place dans l'histoire de la LNH quelques années seulement après avoir signé un contrat de joueur autonome avec l'une des six équipes originales et s'être déplacé de l'autre côté de l'océan pour poursuivre son rêve professionnel.

« C'était excitant aussi, venir de Finlande et participer à un camp d'entraînement dans la LNH [en 2008]. Ensuite, je me souviens d'avoir joué dans la Ligue américaine avec Rockford avant de venir à Chicago », a déclaré Niemi. « L'année suivante, je gagnais du temps de glace avec les Blackhawks, je jouais beaucoup et je gagnais, puis nous remportions la Coupe. »

Mais la transition vers la vie en Amérique du Nord ne l'a pas décontenancé et il a rapidement embrassé son environnement quand il a eu la possibilité de s'installer dans la ville de Chicago.

« C'est une si grande ville. Vous y trouverez tout ce que vous pouvez imaginer », a déclaré Niemi, qui résidait dans le quartier du vieux Chicago, plus précisément à Division et Wells. « Et les gens suivent tellement leurs équipes sportives. Ils les suivent vraiment. »

Comme sa deuxième ville

Niemi a d'ailleurs toujours des liens avec son ancienne équipe. 

« Il y a quelques amis que j'ai hâte de revoir », a déclaré Niemi. « Mon agent a un bureau là-bas. Certaines personnes travaillent très dur pour nous. »

Si Niemi et ses amis se rencontrent pendant que les Canadiens sont en ville cette fin de semaine, le steakhouse et restaurant de fruits de mer Smith & Wollensky sera probablement une destination de choix pour le souper.

Il était même un habitué.

« Nous connaissions le chef », ajouta Niemi en riant.

Des leçons au passage

Le titre de la Coupe Stanley, les nouveaux amis et les choix alimentaires, mais le séjour de Niemi à Chicago lui a appris une leçon très importante de la vie qu'il continue d'appliquer jusqu'à ce jour.

« Au fond de moi, j'ai juste le sentiment d'avoir travaillé fort et d'avoir pu obtenir des résultats à la fin », a conclu Niemi, fier de son éthique de travail. « C'était la plus grande chose. »

Video: MTL@NYI: Un vol qualifié de Niemi face à Barzal

En voir plus