Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Andrei Markov déchiffré

par Staff Writer / Montréal Canadiens
En 2007-2008, les autres équipes de la LNH ont pu voir tout ce qu'Andrei Markov pouvait faire sur la patinoire. Voici un résumé en chiffres de sa saison.


316 136 - Nombre de votes qu’il a reçus lors du scrutin populaire pour décrocher sa place sur la formation partante à la défensive pour la Conférence de l’Est lors du Match des étoiles présenté à Atlanta le 27 janvier.

72- Nombre de fois sur une possibilité de 90 où il était sur la patinoire lorsque le meilleur jeu de puissance du circuit, celui des Canadiens, a délié les cordages en 2007-2008.

58 – Nombre de points amassés en 2007-2008 pour se hisser au sixième rang chez les défenseurs du circuit.

3 – Nombre de saisons consécutives où il a récolté au moins 40 points pour devenir le premier défenseur des Canadiens depuis Chris Chelios de 1986-1987 à 1988-1989 à connaître une telle séquence.

29 – Nombre de points récoltés tant à domicile qu’à l’étranger cette saison alors qu’il a terminé avec une fiche identique de huit buts et 21 passes en 41 matchs au Centre Bell comme sur les glaces adverses.

108 – Nombre de matchs consécutifs disputés en saison régulière depuis le 20 février 2007 pour devenir l’homme de fer actuel des Canadiens, étant notamment l’un des trois joueurs de l’équipe à avoir enfilé l’uniforme pour tous les matchs cette saison.

93 – Nombres de matchs sur une possibilité de 94, incluant les séries éliminatoires, où il a passé plus de 20 minutes sur la glace; la seule exception est le 30 novembre au New Jersey alors qu’il a été utilisé pendant 16 minutes et 53 secondes.

3- Nombre de rangs qu’il a grimpés au cours de la saison au chapitre des points dans l’histoire de l’équipe chez les défenseurs pour se retrouver en 9e place avec 265 en carrière, 17 derrière Jacques Laperrière et le 8e rang.

2047:40
– Temps, en minutes, passé sur la glace en saison régulière en 2007-2008, étant ainsi le septième joueur le plus utilisé dans la LNH cette saison.

60 – Nombre de revirements provoqués, un sommet chez les Canadiens cette saison.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus