Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Ambassadeur du CH dans l'empire du métal

Le bassiste de la formation Crown The Empire, Hayden Tree est tombé en amour avec les Canadiens en observant un jeune Carey Price briller devant les filets

par Matt Cudzinowski. Traduit par Visionnaire Communications. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Comme jeune gardien, l'idole de hockey de Hayden Tree était le membre du Temple de la renommée Martin Brodeur.

Cela jusqu'à ce que Carey Price fasse une apparition remarquée dans le circuit. C'est à ce moment que tout a changé. 

Il n'a pas fallu longtemps avant que Tree devienne un partisan de Price et un véritable admirateur de son style de jeu entre les poteaux.

« Quand Carey est arrivé, cela a en quelque sorte renversé mon monde », raconte Tree, la bassiste de 26 ans du réputé groupe américain de metalcore Crown The Empire. « Je l'ai trouvé vraiment fascinant. Je voulais jouer comme lui. J'admirais son calme et son sang-froid. La façon dont il restait de glace devant son but est une qualité que j'ai tirée de lui. Je voulais avoir l'air du gars qu'on ne pouvait pas casser, et il me donnait toujours l'impression d'être un gars difficile à perturber. C'est ce à quoi je désirais ressembler. Je ne voulais pas que personne ne me joue dans la tête. »

Sa passion pour Price a aussi inspiré Tree à devenir un véritable partisan des Canadiens et cette ferveur a grandi au fil des saisons. 

« Depuis ce temps, je crois honnêtement être tombé en amour avec les Canadiens, avec l'organisation et la culture de cette équipe et le fait qu'elle est la plus ancienne franchise de l'histoire de la LNH, raconte Tree. Ils ont tellement eu de grands joueurs au fil des années, de Jacques Plante à Maurice 'Rocket' Richard à Patrick Roy. C'est une grande communauté. »

Tweet from @blessedbymunk: i knew y���all were my team for a reason

La passion de Tree a grimpé d'un cran le 4 février 2018 quand il a assisté à son tout premier match au Centre Bell.

C'était un match disputé l'après-midi du Super Bowl contre les Sénateurs d'Ottawa, quelques heures avant la prestation de Crown The Empire au MTELUS en soirée.

« Je me souviens comment ce fut une expérience qui m'a vraiment ouvert les yeux. Je suis allé seul, je suis entré dans l'amphithéâtre et il y avait des chandails des Canadiens partout. C'était bruyant et tout le monde s'amusait », raconte Tree qui a vu Price réaliser 25 arrêts ce jour-là dans une victoire de 4-1 à domicile. « Je me suis arrêté pour lire plusieurs plaques avant le match, puis je me suis assis et j'ai simplement profité du moment. C'était incroyable. J'ai vraiment été chanceux ce jour-là. »

Le résident de Los Angeles s'est même rendu à la boutique Tricolore Sports pour faire le plein d'articles aux couleurs de l'équipe et il en a profité pour s'acheter un t-shirt de Price, bien évidemment. 

Tree avoue ne toujours pas avoir une énorme collection de vêtements à l'effigie des Canadiens, mais il affiche sa fierté bleu-blanc-rouge partout où il se déplace.

« J'ai un autocollant géant du logo des Canadiens apposé sur une des caisses d'équipement de notre groupe, raconte Tree. J'ai aussi un chandail des Canadiens qui m'a été offert en cadeau. Je n'ai pas de nom dans le dos parce que la personne ne savait pas quel nom y mettre et je lui ai dit : 'Vraiment?! Tu aurais dû savoir ça! » 

L'histoire est que Tree est le seul partisan de Canadiens dans son cercle immédiat de parents et d'amis. 

Le batteur Brent Taddie est un partisan des Penguins de Pittsburgh tandis que l'épouse canadienne de Tree, Caity, n'a pas vraiment d'équipe préférée.

Parlant de Caity, elle est animatrice de radio sur Octane, une station SiriusXM et Tree aime bien agacer sa famille de temps à autre quand la discussion tourne sur le hockey.

« Elle est née à Victoria en Colombie-Britannique, mais toute sa famille et particulièrement son père aime vraiment les Bruins de Boston. Je suis le seul qui fait bande à part. Je suis le hors-la-loi, lance Tree en riant. Ils se paient toujours ma tête à ce sujet. Moi, je vais chez eux et je porte mon t-shirt des Canadiens pour les rendre fous. »

Garder un œil sur la troupe de Claude Julien n'a jamais été un problème pour Tree quand il est en déplacement.

Que ce soit en visionnant des matchs à bord de l'autobus de tournée et en suivant les comptes des joueurs sur Instagram, il fait son possible pour rester informé tout au long de la saison.

« Quand il y a un match, je sors mon ordinateur portable, je branche un câble HDMI dans le téléviseur et j'utilise la connexion sur mon téléphone, explique Tree. C'est de cette façon que je regarde la majorité des matchs. »

Ce qu'il préfère à propos d'être partisan des Canadiens…

« Je pensais récemment comment il est fou que peu importe où ils jouent ou quelle équipe ils affrontent, il y a toujours des partisans des Canadiens dans les estrades. C'est un élément évident que j'ai remarqué, indique Tree. Peu importe, il y a des chandails rouges ou blanc parmi les spectateurs. J'ai toujours trouvé ça très spécial. La communauté est tellement forte, tout le monde appuie l'équipe et on a toujours hâte de connaître l'avenir du club. J'aime ça! » 

Montréal, ville de passionnés

Crown The Empire, qui a lancé son quatrième album studio intitulé Sudden Sky il y a deux semaines est actuellement en tête d'affiche de la tournée Rage Fest qui compte 23 arrêts à travers les États-Unis.

Même si Tree et compagnie ne seront pas de passage à Montréal cette fois, ils n'ont certainement pas oublié leurs concerts précédents dans la ville.

« Les gens de Montréal aiment vraiment le métal. Chaque fois que nous y allons, la salle est pleine et c'est un des concerts les plus fous de la tournée. La dernière fois, l'endroit était absolument incroyable. Ça n'avait aucun bon sens, se souvient Tree. À chaque table les gens sautaient et ça brassait, les gens s'amusaient et ils connaissaient toutes les paroles de nos chansons. Sans compter que nous n'étions même pas le groupe principal ce soir-là. »

La question est maintenant de savoir si Price, un amateur de musique country, pourrait être persuadé d'assister à un concert de Crown The Empire un de ces soirs, sachant que Tree est un admirateur. 

Il devra d'abord s'adapter au genre metalcore. Tree croit cela tout à fait possible. 

« SI un groupe pourrait le faire, c'est le nôtre puisque nous ne sommes pas le groupe qui joue la musique la plus heavy, même que nous avons tendance à jouer de la musique plus douce avec le temps, dit Tree. Je crois que certainement qu'il y a certaines chansons de métal que Carey apprécierait. »

À quelles chansons pense-t-il en particulier?

« Il y a Blurry et Under the Skin de notre nouvel album. S'il aime quelque chose de notre matériel, ce doit être Blurry. Ça ne sonne pas country, mais c'est du très bon rock, conclut Tree. Il aimerait possiblement aussi quelques titres de notre album précédent intitulé Retrograde. Je pense notamment à Hologram et Weight of the World. »

Watch: Youtube Video

Ne t'inquiète pas Hayden, on va passer le message!

Pour consulter l'horaire de tournée de Crown The Empire, cliquez ici.

En voir plus