Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

À Montréal, pour gagner

Alex Galchenyuk est heureux de sa nouvelle entente de trois ans avec le Tricolore

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Le souhait d'Alex Galchenyuk a été exaucé lorsqu'il a paraphé une entente de trois ans avec le Tricolore, mercredi en début de soirée.

«Mon but était de signer un nouveau contrat avec Montréal le plus rapidement possible. Je suis heureux de l'entente, d'être à Montréal. J'aime l'équipe, j'aime les fans, j'aime la ville. Jouer au Centre Bell, devant tous ces fans, c'est ce qui me motive, a affirmé Galchenyuk lors d'une conférence téléphonique jeudi après-midi, en précisant que les négociations s'étaient déroulées sans anicroche.

«Après la saison, je me suis concentré sur ma préparation pour l'an prochain et [Pat Brisson] s'est occupé des négociations. Ç'a s'est très bien déroulé. On est contents d'avoir évité l'arbitrage. Il n'y avait aucun doute dans mon esprit qu'on en arriverait à une nouvelle entente. Je suis très heureux que ce soit fait.»

Video: Conférence téléphonique : Alex Galchenyuk

À l'excitation de retrouver la foule survoltée du Centre Bell s'ajoute celle de se retrouver sur la glace avec la nouvelle acquisition du Tricolore, Jonathan Drouin - dans le même uniforme, cette fois-ci. De l'avis de plusieurs, les troisième et deuxième choix au total en 2012 (Galchenyuk) et 2013 (Drouin) pourraient créer des flammèches ensemble.

«J'étais vraiment excité lorsqu'on a annoncé son acquisition. Je l'ai félicité immédiatement. C'est emballant de voir l'équipe ajouter un joueur de sa trempe et c'est toujours un plus d'avoir la chance de jouer avec quelqu'un aussi talentueux», a mentionné celui qui a inscrit 17 buts et amassé 27 passes pour 44 points en 61 matchs la saison dernière.

Video: Faits saillants : Alex Galchenyuk

Le numéro 27 a aussi eu des bons mots pour Ales Hemsky, une autre récente acquisition des Canadiens.

«Il est dans la Ligue depuis un bon bout et il possède de très bonnes habiletés. Comme tout le monde, j'ai vu ses faits saillants au fil des ans et je pourrais certainement apprendre quelques trucs de lui, avec les mains qu'il possède», a mentionné l'attaquant au sujet du Tchèque qui a disputé plus de 800 matchs dans le circuit Bettman. 

Reste à savoir si l'entraîneur-chef Claude Julien entend utiliser Galchenyuk avec l'un ou l'autre. Quant à l'éternelle question de l'aile ou du centre, l'attaquant a répété n'avoir aucune préférence à jouer à l'une des deux positions.

«On peut compter sur un bon entraîneur qui décidera où me faire jouer. Ce ne sera pas un gros problème pour moi», a rappelé Galchenyuk.

Video: MTL@NJD : Galchenyuk marque le but vainqueur

S'il ne sait pas encore à quelle position il évoluera, celui qui en sera à sa sixième saison dans l'uniforme tricolore est au moins certain d'une chose : il veut gagner.

«Je sais ce que je peux apporter à l'équipe. On est déçus de comment s'est terminée la dernière saison, on est affamés et on veut revenir au sommet. Je crois que tout le monde travaille fort. On doit trouver un moyen de gagner. Il n'y a pas de doute dans mon esprit qu'on va rebondir l'an prochain», a conclu Galchenyuk.

En voir plus