Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Alerte rouge

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL – Ce n’est pas à tous les jours que l’on inscrit son premier tour du chapeau dans la LNH. Ce l’est encore moins lorsque deux joueurs le font lors de deux matchs de suite.


Décidément, la pause des Fêtes a été bénéfique pour les Canadiens. Après Andrei Kostitsyn samedi à Pittsburgh, ce fut au tour de Maxim Lapierre d’inscrire son premier tour du chapeau dans la LNH lundi contre les Panthers de la Floride, naturel de surcroît.

Tandis qu’il s’agissait de la première fois dans l’histoire de l’équipe que deux joueurs connaissaient leur première soirée de trois buts dans la LNH lors de matchs consécutifs, il s’agissait de la 12e fois depuis 1926-1927 que les Canadiens inscrivent un tour du chapeau lors de deux matchs consécutifs.

Il faut reculer à la campagne 1991-1992 pour être témoin pour voir deux joueurs des Canadiens créent autant d’activités pour la lumière rouge. Denis Savard et Stephan Lebeau, les 10 et 12 février 1992, s’étaient respectivement payé la traite contre les Canucks et les Sharks.

Si les festins offensifs ne sont plus aussi souvent au menu, les Canadiens ont connu leurs heures de gloire durant les années 1950 et 1960.  Non seulement, les tours du chapeau étaient davantage monnaie courante, les joueurs du Tricolore parvenaient à en inscrire deux dans la même rencontre. Grâce aux Maurice Richard, Jean Béliveau, Bernard Geoffrion et Cie, la chose s’est produite à huit reprises entre 1950 et 1965. Alfred « Pit » Lépine et Howie Morenz, le 22 février 1930, ont été les premiers et les seuls autres à accomplir cet exploit au détriment des pauvres Americans de New York.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus