Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Addison attend avec impatience le début de la prochaine saison

Une chirurgie à l'épaule a tenu à l'écart Jeremiah Addison pendant presque toute la saison 2017-2018

par Matt Cudzinowski. Traduit par Vincent Régis. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Lorsque vous marquez votre premier but chez les professionnels, vous ressentez généralement un sentiment d'excitation. Dans le cas de Jeremiah Addison, ce fut aussi accompagné d'un réel soulagement.

Ce qui n'est pas surprenant, toutefois, puisque l'ailier gauche de 21 ans a passé la majeure partie de la saison 2017-2018 à se remettre d'une chirurgie à l'épaule avant de revenir triomphalement dans la formation du Rocket de Laval le 23 mars à Place Bell face aux Checkers de Charlotte.

À mi-chemin en deuxième période, Addison a souligné son retour au jeu avec style en déjouant du revers le gardien des Checkers Alex Nedeljkovic. Le natif de Brampton, en Ontario, a été assailli par ses coéquipiers quelques secondes plus tard.

«J'étais tout simplement soulagé, car il y a toujours ces petites craintes lorsque tu te mets à réfléchir à tout ce que tu as vécu, a déclaré Addison, qui a raté les 65 premiers matchs de l'année après avoir été opéré en septembre, alors que commençait le camp d'entraînement des Canadiens.

«Tu te demandes : "Est-ce que je vais être le même?" Juste de revenir et de montrer que je pouvais encore jouer, que je pouvais encore marquer, c'était un sentiment agréable.»

Atteindre cet état était à la fois une épreuve physique et mentale, bien évidemment, mais Addison n'allait pas se laisser abattre.

Pendant qu'il se remettait en forme, l'ancien de la OHL champion de la Coupe Memorial en 2017 s'est livré à une sérieuse introspection.

«Ce fut une année remplie de patience et de temps pour réfléchir et prendre du recul. Je voulais juste évaluer ce que je faisais, passer du temps avec des amis et être avec mes sœurs et ma famille, a expliqué Addison, choix de septième tour des Canadiens - 207e au total - au repêchage de la LNH en 2015. 

«Être capable de prendre du recul, de regarder mes pairs et de voir ce qu'ils font pour réussir a été positif. Ce côté mental est très fort au hockey, alors c'était bien de réfléchir.»

Et toute cette réflexion l'a aidé à en venir à une importante conclusion.

«Plus que tout, c'est ce que je veux faire. Je suis concentré et je suis conscient du travail que je dois faire pour arriver là où je veux être. Je sais quel genre de professionnel je veux être, a insisté Addison, déterminé à se reprendre en 2018-2019. 

«Être capable de rester sur cette voie et concentré sur ce que je dois faire, c'est ce qui va faire la différence.»

Ça aide aussi d'avoir de bons appuis, et Addison a certainement ressenti ceux de de ses coéquipiers durant sa remise en forme.

«Quand je suis arrivé ici, j'avais encore mon écharpe et beaucoup d'entre eux sont venus me dire "Hé, j'ai aussi eu cette chirurgie". Ils ont été très encourageants avec moi, a déclaré Addison, qui a pu disputer six matchs avec le Rocket avant la fin de la saison. 

«Je voulais vraiment être avec eux en les voyant jouer. Ils m'ont accepté. C'était bien d'être avec un bon groupe comme celui-là.»

Cet été, Addison s'entraînera pour une quatrième année consécutive avec Peter Renzetti, entraîneur réputé en conditionnement physique, à Pickering, en Ontario.

«Rome ne s'est pas faite en un jour. Je dois juste être positif. Je dois me mettre au travail et les choses vont arriver. C'est tout», a-t-il conclu.

En voir plus