Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

À l'extérieur de la glace… Nicola Bruna

On a rencontré la vedette du esports avant son vol vers Vegas pour le 2018 NHL Gaming World Championship™

par Dan Braverman, traduit par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

La finale du 2018 NHL Gaming World Championship™ aura lieu mardi à Las Vegas. Nicola «FoolX90» Bruna sera au Esports Arena de Las Vegas au Luxor Hotel and Casino pour affronter les meilleurs joueurs de EA SPORTS NHL® 18 du Canada, des États-Unis et d'Europe, et on l'a rencontré avant qu'il ne s'envole pour le Nevada.

Avant de commencer, que préfères-tu : Fool? Mr. X90? Nicola?
NB
: Nick. C'est simple.

Tu es l'un des favoris pour remporter le championnat à Vegas. As-tu pris des notes au cours des dernières semaines sur la façon dont tu devrais célébrer si tu gagnes?
NB
: Je voudrais vraiment faire le party comme [Alex] Ovechkin si jamais je gagne. J'ai regardé et vu comment les autres personnes réagissent, et je veux juste être moi-même. Si je gagne, je vais laisser aller mes émotions et profiter du moment.

Comment es-tu entré dans le monde du esports? As-tu toujours été un «gamer»?
NB
: Ç'a commencé quand j'étais petit. Avec mes parents, je jouais à Mario. J'étais toujours intrigué par les jeux vidéo et j'essayais de jouer autant que je le pouvais. J'ai commencé à jouer au hockey à l'âge de deux ans, donc ç'a toujours été une passion pour moi. Quand j'ai vu que c'était un jeu vidéo, c'était parfait. Je jouais en ligne et j'ai réalisé que je devenais plutôt bon, j'avais des fiches de 200 [victoires] et seulement deux défaites. Je me disais : «Je suis vraiment très bon à ce jeu». Ce n'est que récemment que j'ai pensé pouvoir percer dans le esports. La LNH pousse vers ça lentement et je sais que j'ai toujours été considéré comme l'un des meilleurs en Amérique du Nord. Il semble approprié que ça se passe maintenant; c'est le timing parfait. Je suis prêt pour ça.

Y a-t-il une chose dans le jeu NHL que tu aimes et qui serait cool à voir en vrai dans la LNH?
NB
: C'est une bonne question. Je crois que l'obstruction envers les gardiens de but est mieux jugée dans le jeu que dans la vraie vie.

Video: Les Canadiens de Montréal jouent à NHL 18

Que penses-tu de Twitch?
NB
: Twitch, c'est là que ça se passe. Ça se développe et ça grandit très vite. C'est l'une des raisons pour lesquelles la scène esports devient plus grande. Ils ont tellement de spectateurs. C'est une plate-forme cool, et je pense que c'est là que le esports va s'épanouir.

Twitch offre la possibilité de montrer la personnalité d'un joueur pendant qu'il joue. Dans quelle mesure la personnalité joue-t-elle un rôle pour se faire un nom dans le esports?
NB
: La personnalité est très importante. Tu veux être capable d'être social. Il y a l'aspect de rencontrer des gens, de bien se présenter. Tu dois être en mesure de bâtir ta propre marque. Je ne crois pas au trash-talk, par contre. Je suis juste une personne humble, donc je ne fais pas de trash-talk; je fais juste jouer. Et j'ai toujours un sourire dans le visage, parce que j'aime ce que je fais. 

As-tu déjà dit quelque chose que tu regrettes aujourd'hui?
NB
: Non. Peut-être quelques messages, mais c'était quand j'étais plus jeune. Maintenant, je suis plus calme. Si je perds, j'accepte la défaite et ça ne me dérange pas.

As-tu déjà pensé, dans tes rêves les plus fous, que tu allais faire ça? Est-ce que tu te sens nerveux lors des matchs?
NB
: Je n'aurais jamais imaginé pouvoir gagner ma vie en jouant à des jeux vidéo. Enfin, les jeux vidéo me remboursent en quelque sorte! (rires)

Je sais que je suis déjà chanceux d'être l'une des six personnes qui vont à Las Vegas, dépenses payées, juste pour aller jouer. Je suis plus calme quand je joue que quand je pense à jouer. En ce moment, je suis plus nerveux à l'idée de prendre mon premier vol que de jouer à Vegas.

Ton premier vol à vie?
NB
: Mon premier vol à vie. Je suis assez nerveux. 

Que vois-tu pour le futur du esports, y a-t-il une occasion de croissance? Et quel rôle penses-tu que la LNH pourrait jouer à cet égard?
NB
: Je vois un potentiel pour la LNH. J'ai l'impression que le esports pourrait toucher un marché différent, qui pourrait intéresser d'autres pays qui ne s'intéressent pas au hockey en ce moment. Le hockey est le meilleur sport du monde et je pense que tout le monde devrait s'y intéresser. C'est tellement intense par rapport aux autres sports.

On sait que tu écoutes Bed of Roses de Bon Jovi pour t'apporter de la chance, mais as-tu une routine d'avant-match?
NB
: Avant un match, j'aime juste me parler à moi-même, évaluer la situation dans laquelle je suis. Ne pas être nerveux parce qu'il y a des gens qui regardent; me concentrer sur l'adversaire avant de penser à la prochaine étape. J'aime la musique, ça m'aide à me calmer. Penser à mon oncle [Norman Jasmin] me motive, car il a lutté contre le cancer et est décédé [en 2010]. Sa bataille était plus forte que la mienne, donc cela me motive à savoir que je peux surmonter ces montagnes.

Les joueurs du Tricolore passent beaucoup de temps au gymnase quand ils ne sont pas sur la glace. Est-ce qu'il y a un type d'entraînement pour toi?
NB
: Je m'entraîne à la maison. J'essaie de jouer une ou deux heures, au moins deux ou trois matchs pour me garder réchauffé.

Dans les sports professionnels, les joueurs ne choisissent pas souvent leurs propres surnoms. Quels sont les tiens, et quels sont ceux que tu as abandonnés dans ta carrière de joueur?
NB
: Lorsque j'étais plus jeune, les amis de mon frère m'appelaient Nature Boy. C'est une drôle d'histoire… mais je ne suis pas certain de vouloir la partager.

Quel est ton jeu vidéo rétro préféré?
NB
: Zelda Ocarina of Time.

Si tu pouvais jouer contre un joueur des Canadiens à EA SPORTS NHL® 18, qui serait-ce et pourquoi?
NB
: Jonathan Drouin. Je vois beaucoup de gens sur Twitter mentionner qu'ils ont affronté Jonathan Drouin, parce que tous les vrais joueurs peuvent contacter EA SPORTS et leur donner leur propre carte spéciale Hockey Ultimate Team. J'ai vu que Drouin a joué contre quelqu'un d'autre du Top-8, il s'appelle jerdubzz, il vient de Sainte-Eustache et il a dit que [Drouin] était plutôt bon.

Les sportifs professionnels reçoivent plusieurs demandes pour des autographes et sont invités à signer toutes sortes de choses. As-tu déjà signé une console de jeu ou quelque chose comme ça?
NB
: Ma famille veut mon autographe! (rires) En fait, la personne qui nous formait au travail m'a reconnu de Instagram. Elle voulait mon autographe.

Pour voir Nicola en action sur la grande scène, branchez-vous au 2018 NHL Gaming World Championship™ le 19 juin sur Twitch.tv/NHL à partir de 16h (HAE).

NHL Gaming World Championship Final to be streamed live on Twitch.tv/NHL (en anglais)

En voir plus