Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

À bon entendeur

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Cristobal Huet a réussi son premier blanchissage en 2007-2008 et son dixième dans l'uniforme du Tricolore.

MONTRÉAL – Le message aurait difficilement être plus clair. Insatisfait de sa performance de samedi contre Toronto, Cristobal Huet n’a pas concédé un seul pouce aux Sabres de Buffalo.

« J’avais un bon feeling », a avoué Huet qui a enregistré son premier jeu blanc en 2007-2008. « Je voulais lancer un message à mes coéquipiers que je pouvais rebondir après avoir eu le sentiment de les avoir laissé tomber lors du dernier match. »

Grâce à sa performance de 29 arrêts, Huet s’est hissé dans le Top 10 chez les gardiens de la ligue en abaissant sa moyenne de buts alloués à 2,08 tout en améliorant son pourcentage d’efficacité à 0,929.

Il s’est notamment signalé au premier vingt alors que les Sabres ont eu le meilleur 16-8 au chapitre des tirs, dont 9-1 avant la mi-période.

« Ils ont obtenu beaucoup de lancers, c’est vrai, mais il y avait toujours quelqu’un de notre côté pour capter le rebond et empêcher qu’ils aient une seconde chance », a expliqué Huet. « Les gars ont bien joué devant moi. Je voyais toujours bien la rondelle. »

Humble comme à l'accoutumée, ce sont ses coéquipiers qui se sont occupés de faire ses louanges.

« C’est Cristobal. Il veut être parfait tous les soirs », a indiqué Patrice Brisebois. « Il veut toujours faire la différence dans le match. Même s’il n’a pas mal joué samedi contre Toronto, je crois qu’il voulait se reprendre pour l’un des buts il a donné.  Cela prouve à quel point qu’il a du caractère.»

Si Huet pensait avoir une dette envers ses coéquipiers, eux aussi avaient en mémoire la rencontre du 16 octobre dernier contre les Panthers de la Floride alors que le gardien français avait perdu son jeu blanc avec dix secondes à faire en troisième période.

« Ce n’est pas nécessairement le genre de choses à laquelle on pense dans le feu de l’action, mais on a certainement fermé le jeu pour conserver notre avance d’un but», a poursuivi Brisebois. « On s’est mis dans le chemin de la rondelle, comme quoi il faut parfois souffrir pour gagner. »

En signant son 10e jeu blanc dans l’uniforme des Canadiens, Huet est ainsi devenu le 14e gardien dans l’histoire de la franchise à atteindre ce plateau et a du même coup fait taire ceux qui doutaient de sa présence devant le filet pour cet affrontement.

« Il a fait ce qu’on espérait de lui », a expliqué Carbonneau, à propos de la première étoile de la rencontre. « Il y avait beaucoup de sceptiques lorsque j’ai annoncé mon choix hier de le retourner dans la mêlée. C’est très plaisant de voir, après coup, qu’on a pris la bonne décision. Je vais me donner une petite tape dans le dos avant d’aller me coucher. »

Huet va probablement faire la même chose.


Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus