Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

500 raisons de sourire

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Saku Koivu atteint le plateau des 500 points en carrière



Saku Koivu célèbre avec ses coéquipiers après avoir atteint le plateau des 500 points en carrière.

MONTRÉAL - S'il y a un joueur qui a su faire bondir les spectateurs de leur siège au Centre Bell depuis une décennie, c'est bien Saku Koivu et le capitaine des Canadiens leur a donné une autre raison de l'applaudir mardi.

Avec deux minutes et 47 secondes à faire à la rencontre, Koivu a atteint le plateau des 500 points en amassant une mention d'aide sur le deuxième filet de la soirée de Michael Ryder et l'annonce du but et du plateau par l'annonceur-maison Michel Lacroix a été le début d'une longue et bruyante ovation.

« On ne s'habitue jamais à ce genre de marques d'appréciation », a avoué Saku Koivu qui a atteint le plateau des 40 points pour la neuvième fois de sa carrière avec cette mention d'aide. « Les amateurs montréalais m'ont démontré leur appui à plusieurs occasions depuis mon arrivée ici. Je ne m'attendais pas à une telle réaction. Ça m'a réellement touché.»

Évoluant sur le flanc gauche de Koivu depuis la saison dernière, l'importance du moment n'est pas passée inaperçue par Ryder.

« C'est certainement un exploit après tout ce qu'il a vécu », a expliqué Ryder qui s'est fait servir sur un plateau d'argent son 13e but de la campagne par Koivu. « 500 points, c'est beaucoup. Je suis très heureux d'avoir contribué à ce qu'il atteigne ce plateau. »

À son 611e match dans la LNH, aventure qui a commencé le 7 octobre 1995, Koivu est ainsi devenu le 22e joueur dans l'histoire dans la franchise à atteindre le plateau des 500 points, le premier depuis Guy Carbonneau qui, le 25 novembre 1992, avait atteint ce plateau contre les Whalers dans un gain des Canadiens 6-1 à Hartford.

« Je ne suis pas du tout surpris par la réaction des gens », a indiqué Guy Carbonneau. « Je ne suis pas du tout gêné de l'avoir comparé à Steve Yzerman l'autre jour. Il a l'équipe à cœur, ses coéquipiers à cœur et la ville à cœur.  Il ne récoltera peut-être pas autant de points que les Mike Modano et Joe Sakic, mais les gens savent qu'il prend cela très à cœur. On pourrait difficilement en demander plus. »

Le prochain objectif pour Koivu sera de dépasser son directeur général Bob Gainey qui le devance d'un point avec 501.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

 

Canadiens 4 Thrashers 2 

300K | 700K
En voir plus