We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Zachary Fucale est heureux avec le recul d'avoir eu à gérer de l'adversité

Tuesday, 07.08.2014 / 1:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Zachary Fucale est heureux avec le recul d'avoir eu à gérer de l'adversité

BROSSARD, Qc - Zachary Fucale vient de connaître une saison qui a mis à l'épreuve sa capacité à gérer l'adversité, particulièrement en séries éliminatoires. Avec le recul, le jeune gardien estime que ç'a été une chose positive pour lui et qu'il a bien composé avec la situation.

Il y a un an, l'athlète de Rosemère était très fébrile au camp de développement du Canadien, quelques jours après avoir été repêché au deuxième tour (36e au total) derrière Michael McCarron (25e) et Jacob de la Rose (34e).

Quelques mois plus tard, il a fait belle impression au camp d'entraînement de l'équipe et on l'a retourné chez les Mooseheads de Halifax avec un contrat en poche. Il a réalisé un rêve de gamin en paraphant son contrat la journée qu'il a pris part à un match intra-équipe, au Centre Bell.

À son retour dans les Maritimes, il a relativement bien fait en saison régulière, en conservant un dossier de 36-9-3, une moyenne de buts accordés par match de 2,26 et un taux d'efficacité de 90,7 pour cent.

Ça s'est gâté pour lui en séries éliminatoires, avec une moyenne de 2,79 et un taux de 88,2 pour cent. Il a connu ses pires moments chez les juniors au cours de la série demi-finale de la LHJMQ contre les Foreurs de Val-d'Or. Les Mooseheads ont perdu en sept matchs. Fucale a été retiré de l'action dans deux rencontres, et il a été remplacé par Kevin Darveau pour une autre.

«J'ai connu des hauts et des bas en séries. Ça arrive à tout le monde. Ç'a été dur à accepter sur le coup, mais ç'a été tout compte fait une expérience positive pour moi, a soutenu Fucale.

«Quand vous affrontez de l'adversité de la sorte, ça vous fait réaliser que vous avez encore beaucoup de chemin à faire, beaucoup de travail à accomplir. C'est une bonne expérience d'apprentissage. C'est une bonne chose que ça me soit arrivé.»

Fucale a mentionné avoir appris sur lui-même qu'il était capable de bien gérer ces situations corsées, en demeurant positif et en redoublant d'ardeur.

«C'est bon de passer au travers de différentes expériences à un jeune âge. Plus vous en vivez, plus vous serez prêt à faire face à des événements plus tard. Ç'a été au final une saison positive pour moi, qui va m'être bénéfique pour la prochaine.»

Portant toute sa concentration sur l'actuel camp de développement de l'équipe, Fucale n'a pas établi d'objectifs encore en vue de la prochaine saison. Il a dit n'accorder aucune importance au fait que le Canadien ait engagé un gardien expérimenté en Joey MacDonald afin de seconder les gardiens réservistes Peter Budaj et Dustin Tokarski.

«Il y a des changements de gardiens dans toutes les équipes, a-t-il noté. C'est un aspect sur lequel je n'ai aucun contrôle. Moi, je me concentre uniquement à travailler fort et à faire mes preuves dans l'organisation. Il y a peut-être 5000 gardiens dans le monde qui aspirent à jouer dans la Ligue nationale. Moi tout ce que je peux faire, c'est de me concentrer sur ce que je dois faire.»

Cette semaine, Fucale a à ses côté l'entraîneur des Mooseheads, Dominique Ducharme, qui est l'un des deux entraîneurs invités de la LHJMQ. L'autre est Éric Veilleux du Drakkar de Baie-Comeau.

«'Dom' mérite de vivre cette belle expérience. Il a joué un grand rôle dans les succès des Mooseheads au cours des dernières saisons. Il m'a dit qu'il est bien content d'être ici, et je suis content pour lui», a-t-il conclu.

Quote of the Day

He's able to play now, we just want to see other guys. We know what he can do.

— Tampa Bay Lightning coach Jon Cooper on not rushing Steven Stamkos onto the ice