Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Lendemain d'élimination douloureux pour les Rangers, malgré la surprise causée

Saturday, 06.14.2014 / 9:56 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Lendemain d'élimination douloureux pour les Rangers, malgré la surprise causée

NEW YORK, États-Unis - Lorsque la saison plus longue que prévue des Rangers de New York a pris fin en deuxième prolongation face aux Kings de Los Angeles en finale de la Coupe Stanley, les champions de l'association de l'Est n'étaient pas prêts à se lancer des fleurs.

Bien sûr, ils ont bien joué pour éliminer les Flyers de Philadelphie en sept matchs lors de la première ronde et ils ont démontré beaucoup de caractère en comblant un déficit de 1-3 face aux Penguins de Pittsburgh au deuxième tour.

Les Rangers ont ensuite éliminé le Canadien de Montréal, après qu'il eut causé la surprise face aux Bruins de Boston, pour accéder à la finale de la Coupe Stanley pour la première fois en 20 ans.

L'analyse du parcours n'est toutefois pas pour aujourd'hui. Pas après avoir subi un troisième revers en prolongation à Los Angeles, vendredi, qui a permis aux Kings de soulever le précieux trophée pour la deuxième fois en trois saisons.

«N'importe quelle défaite en finale de la Coupe Stanley est difficile à avaler, a déclaré l'entraîneur Alain Vigneault après le match. On a tout laissé sur la glace. Je suis très fier de notre équipe, et de l'effort de mes joueurs.»

«Nous allons prendre quelques jours pour penser à ce qui s'est produit.»

Les Rangers ont montré une fiche de 45-31-6 au cours de la saison régulière et ont terminé au deuxième rang de la division Métropolitaine, 13 points derrière les Penguins et deux devants les Flyers.

Il s'agissait de la septième fois qu'ils signaient au moins 45 victoires — la deuxième au cours des trois dernières saisons. Leurs 25 victoires à l'étranger ont d'ailleurs établi une nouvelle marque de concession. Les Rangers ont accompli cela malgré un début de saison difficile au cours duquel ils ont maintenu une fiche de 3-6 à l'étranger puisque le Madison Square Garden était en rénovation.

«Ç'a été une longue saison, a dit Lundqvist, qui a réalisé 48 arrêts lors du cinquième match. Ç'a été tout un défi, mais c'était plaisant. Nous avons manqué de ressources contre une excellente équipe. Je n'ai jamais été aussi épuisé.»

Lundqvist a gardé les Rangers dans le coup grâce à son jeu brillant. New York a mené dans quatre des cinq matchs de la finale et la différence s'est produite lors des trois prolongations.

Les Rangers et les Kings ont été séparés par un seul but durant 85 pour cent de la série. La seule victoire des Rangers en a été une de 2-1 lors du quatrième match.

Quote of the Day

When I first became captain here, Monsieur Beliveau came to me and said, 'You're going to be fine. You don't have to change, you got selected because of who you are.'

— Saku Koivu on Thursday, recalling what he was told by the late Jean Beliveau when he was named Canadiens captain in 1999
2015 Coors Light NHL Stadium Series