Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

L'attaquant des Bruins Milan Lucic prend plaisir à jouer le rôle de vilain

Monday, 04.28.2014 / 1:16 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


L'attaquant des Bruins Milan Lucic prend plaisir à jouer le rôle de vilain

Les partisans des Red Wings de Detroit ont vite appris à détester Milan Lucic.

Ils ont scandé des insultes à profusion, la semaine dernière, à l'occasion du quatrième match de la série contre les Bruins de Boston. Le niveau d'animosité a grandi après que Lucic eut dardé le défenseur des Wings Danny DeKeyser dans l'entre-jambe, ainsi qu'en raison du style frondeur du gros ailier pendant et après le jeu.

Quand Lucic a inscrit le but égalisateur, les amateurs du Joe Louis Arena ont été réduits au silence. Puis, il a aidé les Bruins à prendre une avance importante au cours d'une série qu'ils ont conclue samedi. Lorsqu'on lui a demandé si les insultes des amateurs avaient rendu l'exploit de marquer son but encore plus satisfaisant, l'athlète originaire de Vancouver a souri.

«Ce serait un mensonge si je disais non, a-t-il indiqué. Tout athlète mentirait s'il disait non, d'ailleurs. C'était bien, celui-là.»

Lucic joue à merveille le rôle de méchant, et pas juste aux yeux des partisans des Red Wings. Son statut de vilain sera sûrement mis de l'avant lors de la série du deuxième tour contre le Canadien de Montréal, alors qu'une rivalité déjà empreinte d'émotions entre les deux équipes sera à son comble.

Le mois dernier, Lucic a qualifié le défenseur du CH Alexei Emelin de poule mouillée parce que celui-ci l'a plaqué avec la hanche. Il s'agira de la quatrième série éliminatoire en sept ans entre Boston et Montréal, et puisque les partisans et les joueurs ont la mémoire longue, cette remarque-là sera encore fraîchement empreinte dans les mémoires quand les deux équipes se retrouveront au Centre Bell en vue des matchs no 3 et 4.

Lucic en est fort aise, lui qui est un joueur qui semble stimulé lorsqu'on le hue et l'insulte.

«C'est la beauté du sport: les partisans s'impliquent et c'est ce qui rend les choses amusantes, surtout dans un contexte des séries, a déclaré l'attaquant de 25 ans, la semaine dernière à Detroit. Tu ne peux pas te laisser déranger par ça. Tu veux aller sur la glace et tenter de réussir un gros jeu afin de tourner la situation à ton avantage.»

Lucic a réussi plusieurs jeux importants au cours de la série remportée en cinq matchs par les Bruins aux dépens des Red Wings. Il a inscrit trois buts et une aide, et écopé d'une seule pénalité mineure.

Aucune punition n'a été décernée à Lucic quand il a délibérément dardé DeKeyser par derrière lors du premier match, et il n'a pas été suspendu. La LNH lui a seulement imposé une amende de 5000 $.

Les joueurs du Canadien devraient toutefois s'inquiéter davantage de ce que Lucic peut faire avec son bâton devant le filet. Un des aspects-clés de la série sera de tenter de le limiter à une maigre production, semblable à celle du premier tour éliminatoire en 2011. Lucic s'était alors contenté de deux aides en sept rencontres.

Les Bruins s'attendent à ce que cela ne se répète pas, compte tenu de la performance qu'il a donnée face aux Red Wings.

«Il est un de nos principaux meneurs et il produit dans les moments importants, a noté l'attaquant Brad Marchand. Il se promène partout, c'est une force de la nature. C'est bien de l'avoir dans notre équipe.»

Quote of the Day

We've got a team filled with captains, that's what I think. With these first two games we got in, we're really dominating and moving the puck really fast, and it's worked out really good.

— U.S. goalie Brandon Halverson after a 6-0 win against Germany in the World Junior Championship on Sunday