Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Pas beaucoup d'espace dans la série entre les Red Wings et les Bruins

Saturday, 04.19.2014 / 7:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Pas beaucoup d'espace dans la série entre les Red Wings et les Bruins

BOSTON - La patinoire des Bruins de Boston mesure 200 pieds de long par 85 pieds de large, comme toutes celles de la LNH.

Tellement de glace. Mais dans le match d'ouverture de la série face aux Red Wings de Detroit, il y avait si peu d'espace pour patiner.

Pavel Datsyuk a réussi à trouver assez d'espace pour marquer avec 3:01 à faire au match et procurer une victoire de 1-0 aux Red Wings, vendredi.

Les Bruins doivent maintenant créer plus d'espace lors du deuxième match dimanche, ou ils pourraient se retrouver avec un retard de 2-0 dans la série qui se transportera ensuite à Detroit.

«On pensait que le match avait été plus rapide que ce qu'il a été, a dit le joueur de centre des Bruins David Krejci. Nous devons conserver la rondelle et faire de bons jeux.»

Les Bruins sont habituellement ceux qui ennuient l'adversaire avec leur jeu physique. Ils ont terminé deuxième dans la Ligue au chapitre des buts alloués durant la saison régulière.

Les rapides Red Wings ont toutefois joué de manière plus physique et ont limité les occasions de marquer.

«Nous avons fait du bon travail pour les tenir à l'extérieur de la zone payante, a commenté le défenseur des Wings Niklas Kronwall. Nous avons été en mesure de sortir la rondelle de notre zone assez rapidement. Nous lancions la rondelle dans le fond de leur zone et nous mettions de la pression sur leurs défenseurs.»

Les Bruins ont remporté le trophée des Présidents avec une récolte de 117 points. Les Red Wings n'en ont amassé que 93. L'entraîneur des Bruins Claude Julien savait que la disparité entre les deux équipes n'allait pas être aussi importante en séries.

«Je crois que nous avons été assez physiques, a dit Julien, samedi. Nous avons effectué plusieurs mises en échec. Ils sont efficaces pour appliquer de la pression en zone adverse. Ils se placent devant nous et nous ralentissent. Nous devons trouver un moyen de passer à travers ça.»

Les Red Wings ne prêcheront pas par excès de confiance, même s'ils ont remporté le premier match à l'étranger. En deuxième ronde l'an dernier, ils menaient 3-1 dans leur série face aux Blackhawks de Chicago, mais ils ont perdu les trois matchs suivants. Les Hawks ont ensuite remporté la Coupe Stanley en six rencontres face aux Bruins.

«Ils n'ont pas gagné le trophée des Présidents pour rien, a déclaré l'attaquant des Red Wings, Drew Miller. Nous devons être prêts.»

Quote of the Day

I've never seen anything like that. The great thing is I don't know how many times guys bailed me out where they had to score to keep it alive and they did every time. It was amazing. It's not the way we draw it up, to go 20 rounds here, but obviously it's a big win.

— Florida goalie Roberto Luongo after the Panthers defeated the Capitals in the longest shootout in NHL history on Tuesday
2015 Coors Light NHL Stadium Series