Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Un certain mystère quant au gardien des Sharks pour le 1er match contre L.A.

Wednesday, 04.16.2014 / 8:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Un certain mystère quant au gardien des Sharks pour le 1er match contre L.A.

SAN JOSE, États-Unis - Pendant plus d'une décennie, le choix du gardien numéro un était clair pour les Sharks une fois en séries, avec la présence d'Evgeni Nabokov ou Antti Niemi.

Mais les choses pourraient être différentes cette année, l'entraîneur Todd McLellan n'ayant pas annoncé publiquement si ce sera Niemi ou Alex Stalock devant le filet, jeudi soir, quand la série de premier tour contre Los Angeles se mettra en branle, à San Jose.

Niemi a été le partant 64 fois cette saison, mais Stalock a montré de meilleures statistiques, surtout en fin de saison.

«D'une façon ou d'une autre, il faut faire en sorte d'être prêt», a confié Niemi.

Niemi a commencé les 34 matches de séries depuis qu'il s'est joint aux Sharks, en 2010-11. Mais avec sa fin de saison (une moyenne de 3,11 à ses six derniers matches) et l'émergence de Stalock (une fiche de 12-5-2, avec une moyenne de 1,87), le choix de McLellan est moins évident qu'à l'habitude.

«Notre performance va être plus importante que leur choix de gardien, a dit le défenseur Drew Doughty, des Kings. Ça va être un défi de marquer contre l'un ou contre l'autre.»

Du côté des Kings, le choix est plus facile, car Jonathan Quick a montré un pourcentage d'arrêts de ,940 depuis deux saisons. Il a mérité le Conn Smythe comme joueur par excellence des séries en 2012, quand son club a tout raflé, puis il a été brillant l'an dernier, notamment quand les Kings ont éliminé San Jose au deuxième tour.

L'équipe à domicile a gagné 16 des 17 dernières confrontations, incluant toutes celles d'une série de sept matches au deuxième tour, l'an dernier.

«Ça ne fait pas de différence où on joue, a dit Quick. Ce sont nos gars contre leurs gars sur la patinoire, et tout ce qui passe autour ne devrait pas vous déranger.»

Côté attaque, l'acquisition de Marian Gaborik, à la date limite des échanges, a dynamisé celle des Kings. Le Slovaque a fourni cinq buts et 16 points en 19 matches, formant un duo d'impact avec Anze Kopitar.

«Je pense que tout le monde connaissait ses habiletés de marqueur et sa vitesse, mais il est aussi tout un fabriquant de jeux», a dit le capitaine des Kings, Dustin Brown.

Quote of the Day

You could see out there that everybody was willing to compete, to sacrifice, even blocking shots to the end. Even in the third when we were up 5-0, guys were still working hard and blocking shots That's a nice feeling also for the future.

— Flames goalie Jonas Hiller after his team's 5-0 win over Carolina
Winter Classic sweepstakes