SHARE

Les Blue Jackets battent les Stars 3-1 et se qualifient pour les éliminatoires

Wednesday, 04.09.2014 / 11:36 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Blue Jackets battent les Stars 3-1 et se qualifient pour les éliminatoires

DALLAS - Artem Anisimov et Mark Letestu ont augmenté l'avance que les Blue Jackets de Columbus s'étaient forgée en mars quand le match avait dû être reporté et ils se sont assurés d'une deuxième participation aux séries éliminatoires dans leur histoire grâce à une victoire de 3-1 face aux Stars de Dallas, mercredi.

Les Blue Jackets menaient 1-0 quand la rencontre a débuté puisque c'était le score le 10 mars dernier quand Rich Peverley, des Stars, s'était effondré sur le banc de son équipe en raison d'un problème cardiaque.

Ce but appartenait à Nathan Horton, qui n'était pas en uniforme mercredi en raison d'une blessure au bas du corps.

Les deux équipes avaient décidé de reprendre les 60 minutes de jeu sans annuler le but que Horton avait marqué quelques minutes avant l'incident impliquant Peverley.

Les Blue Jackets ont fracassé un record d'équipe avec une 42e victoire, un record qui avait été établi en 2008-09 lors de leur seule autre participation au tournoi printanier.

Les Stars ont réduit l'écart à 3-1 quand ils ont remplacé le gardien Tim Thomas par un attaquant supplémentaire pour un avantage de six contre quatre avec 13 minutes à faire à la rencontre. Le gardien des Blue Jackets Sergei Bobrovsky a effectué un arrêt difficile avant de voir Trevor Daley profiter du retour.

Quote of the Day

I don't think it's really truly going to sink in until we drop the puck, to be honest. I know there's going to be a lot of smoke and mirrors with the media attention and all that. We came [Monday] and it was sort of a light day to get things organized. We just want to focus in on the business aspect, the game itself. That's what we're preparing to do. Get these next couple of days out of the way and it's game on.

— Lightning captain Steven Stamkos on playing in his first Stanley Cup Final