We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Budaj aimerait que la LNH s'entende avec la FIHG pour les Jeux de Pyeongchang

Monday, 02.24.2014 / 5:06 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Budaj aimerait que la LNH s'entende avec la FIHG pour les Jeux de Pyeongchang

MONTRÉAL - Peter Budaj était de retour à l'entraînement au complexe sportif Bell de Brossard, lundi, et il a réitéré que les joueurs du circuit Bettman devraient participer aux Jeux de Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018, même s'il n'y a présentement pas d'entente en place entre la LNH, l'Association des joueurs de la LNH et la Fédération internationale de hockey sur glace pour qu'ils y participent.

«Je ne veux pas manquer de respect aux joueurs en Europe, mais quand la LNH est absente d'une compétition internationale comme les Jeux olympiques, et bien la qualité du spectacle est un peu moins bonne, a-t-il déclaré. Et puis, c'est toujours amusant de pouvoir représenter ton pays.»

Budaj, qui est revenu à Montréal dimanche après avoir passé quelques jours avec sa famille à Denver, s'est également dit déçu des performances de la Slovaquie aux Jeux de Sotchi. Son équipe, menée par le capitaine Zdeno Chara, a été rossée 5-0 par les finalistes, les Suédois, en quarts de finale du tournoi olympique.

«Nous avons été mauvais, a-t-il dit sans détour. Chaque joueur dans cette équipe aurait pu en donner beaucoup plus. C'est décevant, mais parfois il faut savoir prendre ses responsabilités et dire qu'on aurait pu mieux jouer.»

Le gardien réserviste du CH a toutefois refusé de dire qu'il y avait un problème de leadership dans le vestiaire slovaque. Il croit plutôt que ses coéquipiers et lui ont manqué de temps pour développer leur chimie.

«C'est difficile de trouver un motif pour expliquer nos déboires. Vous savez, parfois il n'y a aucun problème. Parfois la sauce ne prend pas, a-t-il expliqué. Nous formions un bon groupe de joueurs, les entraîneurs ont fait de leur mieux, mais on n'a pas suffisamment bien joué.»

Il a également rendu hommage à son coéquipier, Carey Price, qu'il a qualifié de «meilleur gardien au monde en ce moment».

«Carey est l'un des meilleurs gardiens dans la ligue. Il a prouvé qu'il appartenait à l'élite mondiale, même s'il jouait pour Équipe Canada. Il a dû faire quelques gros arrêts pendant le tournoi, notamment contre la Lettonie en quarts de finale», a observé Budaj.

Quatre Olympiens rentrent au bercail

Quatre des sept Olympiens du Canadien étaient de retour au bercail lundi matin au complexe d'entraînement Bell de Brossard. Outre Budaj, les Russes Andrei Markov et Alexei Emelin, ainsi que le Tchèque Tomas Plekanec, ont rejoint leurs coéquipiers pour l'entraînement du Tricolore. Seuls Price, P.K. Subban et Max Pacioretty se sont absentés. À l'instar de Budaj, Plekanec s'est lui aussi dit déçu des performances de son pays à Sotchi.

«Ç'a été une belle expérience en général, sauf le résultat final, a confié celui qui était le centre no 1 de la République tchèque. Je suis déçu, de toute évidence, parce que nous voulions franchir les quarts de finale. Mais ça n'a pas fonctionné, donc c'est décevant.»

Plekanec, qui est revenu à Montréal jeudi dernier, a bénéficié de quelques jours de repos et s'est dit prêt à retourner en selle.

«Je ne sais pas combien de temps ça va me prendre pour retrouver ma routine habituelle. C'est très différent des Jeux de Vancouver, où l'adaptation était beaucoup plus facile, a souligné l'auteur de 17 buts et 16 mentions d'aide en 59 matchs cette saison avec le Canadien. Nous verrons, nous allons essayer de nous préparer pour le prochain match. Nous sommes des professionnels, nous savions que ça s'en venait, et nous serons prêts.»

Par ailleurs, Jarred Tinordi a lui aussi participé à sa première séance d'entraînement avec le Canadien depuis son rappel des Bulldogs de Hamilton, dimanche après-midi.

«Je n'y pensais pas trop, mais c'est bien de recevoir de bonnes nouvelles lorsque tu sais que tu joues du bon hockey, a dit le géant de six pieds, six pouces et 227 livres. Je suis simplement content de pouvoir être ici, avec Nate (Beaulieu).»

Alex Galchenyuk, qui a raté les 14 derniers matchs du Canadien en raison d'une fracture à la main droite, a de son côté poursuivi sa rééducation en compagnie de ses coéquipiers lundi. L'Américain, qui avait repris l'entraînement en solitaire avant la trêve olympique, a confié qu'il était confiant de pouvoir effectuer un retour au jeu très bientôt. Il est à noter que contrairement à la semaine dernière, il n'a pas eu besoin de s'enrubanner la main dans un sac de glace après la séance d'entraînement.

Quote of the Day

I'm hoping Bob [Murray] didn't go out and get Dany Heatley just to get someone. I'm sure he's excited and motivated.

— Anaheim Ducks coach Bruce Boudreau on general manager Bob Murray's decision to sign Dany Heatley