We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Lefebvre et les Bulldogs cherchent des solutions pour se relancer en attaque

Thursday, 02.20.2014 / 3:46 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Lefebvre et les Bulldogs cherchent des solutions pour se relancer en attaque

MONTRÉAL - Les Bulldogs de Hamilton tenteront de relancer leur attaque à l'occasion de la visite des Senators de Binghamton vendredi au Centre Bell, mais s'il n'en tient qu'à l'entraîneur-chef Sylvain Lefebvre, tout n'est qu'une question de confiance.

La confiance est la clé, a dit Lefebvre, puisque c'est elle qui permet aux joueurs d'afficher plus d'assurance lorsqu'ils sont en possession de la rondelle et de développer leur constance en attaque. L'essentiel de la séance d'entraînement des Bulldogs jeudi au Centre Bell a d'ailleurs porté sur le travail en territoire ennemi, car le club-école du Canadien est présentement à la recherche de solutions en attaque.

Les Bulldogs occupent le 27e rang de la Ligue américaine de hockey (AHL) avec un total de 121 buts marqués — à égalité avec les Comets d'Utica. Seuls les Sharks de Worcester (120) et les Phantoms d'Adirondack (117) en ont réussi moins qu'eux cette saison.

Cette réalité se reflète aussi sur le rendement individuel des joueurs des Bulldogs. À preuve, leur meilleur marqueur, Martin St-Pierre, vient au 48e échelon au sein de la AHL avec une récolte de huit buts et 27 mentions d'assistance en 47 matchs cette saison. Selon St-Pierre, la clé consiste à simplifier le jeu collectif en dirigeant davantage la rondelle vers le filet adverse.

Parmi les autres joueurs qui sont en panne en attaque se trouve Louis Leblanc, qui a été limité à 10 buts et 11 passes en 44 rencontres cette saison. À sa défense, le joueur originaire de Pointe-Claire a dû composer avec la maladie vers la fin de son deuxième séjour avec le Tricolore, le 28 janvier.

Leblanc, qui est jumelé à St-Pierre et Christian Thomas, croit qu'il sait ce qu'il doit faire pour se relancer. Il est conscient qu'il doit se «salir le nez» davantage s'il souhaite connaître du succès. C'est la même chose pour Sven Andrighetto, qui brille à sa première saison chez les professionnels.

Les Bulldogs (22-23-1-4) ont compilé une piètre fiche de 3-6-1 à leurs 10 derniers matchs. Ils ont pris la mesure des Senators (32-15-1-3), détenteurs du premier rang dans la section est, par la marque de 5-4 en prolongation lors de leur unique duel cette saison le 8 février au Centre Canadian Tire.

Quote of the Day

I downplayed the first one because I thought it's just a hockey game. We just want to win the game; it's against our rival and we want the two points. I downplayed it, but now having gone through the first one I look back and say, 'Geez, that was really cool.' I think as I've grown a bit older I've got a lot more appreciation for what we're allowed to do every day.

— Capitals forward Brooks Laich on the 2015 Bridgestone NHL Winter Classic, the second one of his career after 2011 in Pittsburgh