Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE
Round 2
Round 3
Stanley Cup Final

Martin St-Louis s'en servira comme motivation, estime son entraîneur

Wednesday, 01.08.2014 / 1:36 AM / Nouvelles

The Canadian Press

WINNIPEG - Martin St-Louis a encore été exclu de l'équipe canadienne olympique et son entraîneur Jon Cooper dit savoir à quel point le vétéran attaquant est déçu de vivre cette situation à nouveau.

«Il est humain, alors peu importe si ça fait un an ou 20 ans qu'il est dans la ligue... Je suis certain qu'il est extrêmement déçu, comme nous le sommes tous», a déclaré l'entraîneur du Lightning de Tampa Bay.

L'équipe a fait savoir que St-Louis, également ignoré pour les Jeux olympiques de 2010, à Vancouver, commenterait son exclusion après le match de mardi soir contre les Jets de Winnipeg.

«Je suis content qu'on ait gagné le match, a dit St- Louis après avoir marqué deux fois pour aider les siens à l'emporter, 4-2. Pour ce qui est d'Équipe Canada, vous vous doutez bien de comment je me sens... je suis déçu, et je vais simplement me limiter à ça.»

Quant à l'impact que cela pourrait avoir sur le moral de son meilleur pointeur, Cooper a dit ne pas s'en inquiéter.

«Connaissant Martin, ceci va probablement le motiver au plus haut point», a déclaré l'entraîneur.

Cooper a dit être certain que les entraîneurs d'autres clubs de la LNH sont tout aussi consternés d'avoir vu certains de leurs joueurs vedettes être ignorés par leurs équipes nationales respectives.

Mais il a insisté pour dire que personne ne peut minimiser la contribution de St-Louis aux succès du Lightning. Tampa Bay aspire présentement à une place dans les séries.

«Si vous identifiez les trois joueurs qui conduisent l'autobus à chacune des positions dans notre équipe, c'est Ben Bishop, Victor Hedman et Martin St-Louis, a avancé Cooper. Et c'est dommage que le monde du hockey ne verra aucun de ces trois-là jouer en février.»

L'attaquant du Lightning Steven Stamkos a été sélectionné au sein de l'équipe olympique pour la première fois de sa carrière, mais il se remet toujours d'une fracture à la jambe et on ignore s'il sera en mesure de disputer le tournoi olympique des Jeux de Sotchi.

Playing for my favorite team growing up, I've probably scored that goal a million times in my driveway. It feels good to actually do it in real life.

— Dale Weise, who grew up a Canadiens fan, on scoring the overtime winner in Montreal's 5-4 victory against Tampa Bay in Game 1