SHARE
Round 3
Stanley Cup Final

Patrice Bergeron inscrit deux buts et les Bruins battent les Maple Leafs 3-1

Saturday, 11.09.2013 / 10:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Patrice Bergeron inscrit deux buts et les Bruins battent les Maple Leafs 3-1

BOSTON - Patrice Bergeron a touché la cible tôt en troisième période lors d'une supériorité numérique, Tuukka Rask a effectué 33 arrêts et les Bruins de Boston ont défait les Maple Leafs de Toronto 3-1, samedi, lors du premier match entre les deux équipes depuis les séries du printemps dernier.

Bergeron a également marqué dans un filet désert avec 22 secondes à faire à la rencontre tandis que Zdeno Chara, également en avantage numérique, a été l'autre buteur des Bruins. Ces derniers ont gagné seulement trois de leurs sept derniers matchs.

Joffrey Lupul a répliqué pour les Maple Leafs, qui ont perdu seulement deux de leurs six dernières rencontres.

Lors du septième match de leur série de premier tour dans l'Est, les Bruins avaient effacé un retard de trois buts dans les 10 dernières minutes de la troisième période — dont les deux derniers dans un intervalle de 31 secondes lors de la dernière minute et demie de jeu. Bergeron avait ensuite inscrit le but gagnant en prolongation.

Samedi, vers la fin d'une punition double mineure pour bâton élevé à James van Riemsdyk, Bergeron a profité d'un retour devant le filet alors que le gardien James Reimer était étendu sur la patinoire pour lancer les Bruins en avant 2-1 après 1:06 de jeu en troisième période.

Reimer a stoppé 31 lancers dans une cause perdante.

Les Bruins ont écoulé avec succès une punition à Carl Soderberg en fin de rencontre. Les Maple Leafs n'ont pu profiter de leurs trois occasions en supériorité numérique au cours du match.

Quote of the Day

That was something I've been dreaming of, something I've told myself before the third period I was going to do ... It was an amazing feeling. It's hard to describe. I didn't believe it went in at first but when I saw all the reaction and all the fans going crazy and my teammates going crazy, it's just an unbelievable feeling. I didn't know what to do. I didn't know whether to jump or just skate and do a Theo Fleury. I don't think I'm the same caliber player he is so I couldn't do it.

— Flames forward Mikael Backlund on scoring the overtime winner against the Ducks in Gm. 3