We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

James Reimer effectue 37 arrêts et les Maple Leafs battent les Penguins 4-1

Saturday, 10.26.2013 / 10:16 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


James Reimer effectue 37 arrêts et les Maple Leafs battent les Penguins 4-1

TORONTO - James Reimer a effectué 37 arrêts, frustrant à maintes reprises les étoiles des Penguins de Pittsburgh, et les Maple Leafs de Toronto ont gagné 4-1, samedi.

À son premier départ depuis le 17 octobre, quand il avait quitté la rencontre après 32 secondes de jeu en raison d'une blessure à la tête, Reimer a été brillant après avoir concédé un but à Kristopher Letang alors que les Penguins étaient en avantage numérique. Il a réussi un arrêt spectaculaire contre Pascal Dupuis lors d'un deux-contre-un et a également fait de beaux arrêts de la mitaine.

Reimer a enregistré une troisième victoire cette saison et l'offensive des Maple Leafs a enfin fait son travail. Nazem Kadri, qui remplaçait Tyler Bozak, blessé, sur la première ligne, a inscrit le but gagnant en troisième période.

Phil Kessel, avec son cinquième en trois matchs et son septième de la saison, et Dave Bolland, avec un doublé incluant une réussite dans un filet désert, ont également touché la cible pour les Maple Leafs.

Marc-André Fleury a repoussé 26 tirs devant le filet des Penguins. Le meilleur pointeur dans la LNH Sidney Crosby a été blanchi de la feuille de pointage. Il a été neutralisé par Bolland, qui a fait du bon travail contre le dangereux trio de Crosby.

Quote of the Day

I feel that responsibility, I've felt it for the last two years. We core guys get a lot of minutes, we get a lot of opportunity out there. Our teammates, the organization and fans look to us to be the guys to put the puck in the net and to create momentum out there.

— Jordan Eberle on taking his game and the Edmonton Oilers to the next level