Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE
Round 2
Round 3
Stanley Cup Final

La profondeur du Canadien à l'attaque mise à rude épreuve cette semaine

Monday, 10.21.2013 / 2:56 PM / Nouvelles

The Canadian Press

MONTRÉAL - Le long séjour à domicile du Canadien prend une tournure inhospitalière, avec la perte anticipée de deux autres rouages importants à l'attaque. Daniel Brière et Brandon Prust sont tombés au combat, samedi, et on en saura davantage quant à leur état de santé au retour de l'équipe à l'entraînement, lundi.

D'ores et déjà, on peut présumer que la journée de congé, dimanche, sera insuffisante afin de panser toutes les plaies.

Parce que, de prime abord, la situation n'augure rien de bon. Brière a subi une commotion cérébrale et Prust a encaissé un dur coup à l'épaule droite en donnant durement contre la bande, au terme d'une course pour l'obtention de la rondelle.

En plus de la perte pour quelques semaines de Max Pacioretty, la profondeur du CH à l'attaque sera mise à rude épreuve au cours de la prochaine semaine. Déjà que la profondeur en défense est éprouvée. On fera sans doute appel à du renfort de l'équipe-école de Hamilton. Gabriel Dumont, Michael Blunden ou Louis Leblanc?

L'attaquant recrue Michaël Bournival sera possiblement appelé à jouer un rôle plus important. Samedi, le Shawiniganais a bien paru en remplacement de Brière dans le trio de David Desharnais et de Rene Bourque.

D'autres devront porter le flambeau parce que le trio des jeunes, qui a de nouveau sonné la charge malgré la défaite contre les Predators de Nashville, ne pourra pas tout faire seul. Le joueur de centre Lars Eller l'a bien souligné, à l'issue de la défaite.

«À la longue, l'absence de ces joueurs va être ressentie. Plus ils s'absenteront longtemps, plus ça va nous faire mal. Tout le monde sait ça, a déclaré Eller, samedi. Il est à espérer que 'Danny' et 'Prusty' ne soient pas blessés sérieusement.»

Le directeur général Marc Bergevin doit également le souhaiter. Mais dans le cas de Brière, qui a quelques commotions cérébrales à son bilan médical, on peut craindre une absence prolongée. Et Prust a eu des problèmes d'épaules, la saison dernière, ainsi qu'au camp d'entraînement. Bergevin pourrait-il envisager comme solution l'engagement de Simon Gagné, qui attend impatiemment à Québec le coup de fil d'une équipe?

Saku, pour la dernière fois

Le Canadien va accueillir de la visite rarissime de l'Ouest cette semaine: les jeunes Oilers d'Edmonton, mardi, les Ducks d'Anaheim de Saku Koivu, jeudi, et les Sharks de San Jose, samedi.

La rencontre de jeudi aura une touche émotive puisqu'il s'agira peut-être du dernier tour de piste de Koivu à Montréal. L'ancien capitaine en est à son deuxième passage au Centre Bell depuis son départ en 2009. Le 22 janvier 2011, il avait amassé une aide dans une victoire de 4-3 des Ducks en tirs de barrage.

Parlant des Ducks, le Canadien ne les a pas vaincus depuis plus de 12 ans, soit depuis le 9 octobre 2001. La séquence d'insuccès n'est tout de même vieille que de quatre rencontres (trois défaites et un match nul).

La visite des Sharks ne sera que la 15e de leur histoire depuis leur arrivée dans la LNH, en 1991-92. Le Canadien les a défaits 3-1 lors de leur dernier passage, le 4 décembre 2010.

Les premiers visiteurs de la semaine, les Oilers, livreront un premier match au Centre Bell depuis qu'ils ont vaincu le Tricolore 3-1 le 8 novembre 2011.

I was in there icing my face as she was trying to push a baby out.

— Anaheim Ducks forward Ryan Getzlaf on going to the hospital with a facial laceration while his wife was in labor following Game 1 on Wednesday