We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Pacioretty accompagne le Canadien mais reste un cas douteux face aux Flames

Monday, 10.07.2013 / 12:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Pacioretty accompagne le Canadien mais reste un cas douteux face aux Flames

BROSSARD, Qc - Max Pacioretty a accompagné le Canadien en Alberta, lundi. L'ailier gauche s'est entraîné avec ses coéquipiers, avant le départ de l'équipe. Portant un chandail de «non contact», il serait surprenant qu'il puisse affronter les Flames de Calgary, mercredi.

Blessé au bras gauche, Pacioretty a raté le rendez-vous de samedi contre les Flyers de Philadelphie et l'entraîneur Michel Therrien a précisé qu'on verra, mardi, s'il peut aider le Tricolore au premier match de son périple de quatre dans l'ouest canadien.

Pacioretty, qui s'est blessé lors de la rencontre inaugurale de la saison, est le seul éclopé du groupe qui fait le voyage. George Parros (commotion cérébrale) est demeuré à Montréal, comme les défenseurs Douglas Murray et David Drewiske.

Le défenseur russe Alexei Emelin récupère très bien de l'opération à un genou qu'il a subie le printemps dernier. Mais son retour n'est prévu qu'en novembre.

Therrien a confirmé que le gardien réserviste Peter Budaj verra de l'action au cours du voyage. Il n'a pas voulu dire à quel moment.

Budaj pourrait faire ses débuts cette saison cette semaine puisque le Canadien dispute deux rencontres en autant de soirs. Après avoir affronté les Flames de Calgary, il va se mesurer au Oilers d'Edmonton, jeudi.

Le Canadien va compléter son plus long voyage de la saison, en terme de durée, par des duels contre les Canucks de Vancouver, samedi, et les Jets de Winnipeg, mardi.

Quote of the Day

Because of the way they play and their skill set I don't think they're fourth-line players, so in my mind I'm looking at one of those guys I'll have to move over to the wing.

— Capitals coach Barry Trotz on his four-player battle for second-line center