Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Le Canadien s'incline 4-3 face aux Maple Leafs à l'ouverture de sa saison

Wednesday, 10.02.2013 / 12:56 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Le Canadien s'incline 4-3 face aux Maple Leafs à l'ouverture de sa saison

MONTRÉAL - Rien à faire, le Canadien de Montréal n'a guère de succès en matchs inauguraux contre les Maple Leafs de Toronto. Le Tricolore a essuyé un quatrième revers de suite face à ses grands rivaux, mardi, en s'inclinant 4-3 au Centre Bell, à l'ouverture de la 105e saison de son histoire.

Les Leafs ont de nouveau trouvé une façon d'inscrire une 10e victoire en 15 rencontres face au CH, en lever de rideau d'une saison.

Le Canadien a perdu les services de son nouveau dur à cuire, le moustachu George Parros, qui a été victime d'une commotion cérébrale. Parros a perdu l'équilibre au cours de sa deuxième bagarre de la soirée, tôt en troisième période, avant de tomber tête première sur la glace. Conscient et pouvant bouger les bras quand on l'a installé sur la civière, Parros a été transporté à l'hôpital afin de subir des examens approfondis.

«C'est de la malchance. Il est mal tombé, a commenté l'entraîneur Michel Therrien, qui ne paraissait pas trop préoccupé. George va revenir cette saison, il n'y a pas de panique à avoir. Ce n'est que le match numéro un.»

James van Riemsdyk, Dion Phaneuf, Tyler Bozak et Mason Raymond ont déjoué Carey Price, confronté à 38 lancers.

Lars Eller a dirigé l'attaque du CH, avec deux buts et une aide. Brendan Gallagher a été l'autre qui a trompé la vigilance de James Reimer, mis à l'épreuve 37 fois.

On était prêts

Tout n'a pas été à point en défense, de part et d'autre, mais le spectacle a été fort divertissant au cours des deux premières périodes. Du jeu rapide et intense, rien à voir avec le calendrier préparatoire!

Propulsé par Eller, le Canadien menait 2-1 à l'issue des 20 premières minutes. Les Leafs ont marqué deux fois au cours des 20 suivantes.

Le Tricolore s'est souvent compliqué la tâche en écopant des pénalités. Comme ç'a été le cas en première, quand van Riemsdyk a ouvert le pointage pendant une double supériorité numérique, à 8:01.

Après Eller, Tomas Plekanec a reçu une double mineure pour avoir atteint Joffrey Lupul au visage de son bâton.

Eller s'est vite fait pardonner en faisant 1-1, à 10:08. Le Danois a profité de la belle présence d'esprit du défenseur Raphael Diaz, avant de lui-même servir une belle passe à Gallagher à 13:54.

L'indiscipline encore, bien qu'elle ait été sans conséquence, a freiné l'élan des hôtes en deuxième.

«Nous avons écopé trop de pénalité et c'est, selon moi, ce qui nous a coûté le match», a argué Eller.

Therrien a effectivement soulevé les nombreuses pénalités en deuxième avait cassé le rythme.

«Ce n'est pas en écopant six pénalités en deux périodes qu'on peut se donner du rythme. C'est rare que ça va arriver.»

C'est en deuxième que Parros a voulu asseoir son autorité en laissant tomber les gants contre Orr. Une bagarre qui a légèrement été à son avantage. Travis Moen et Mark Fraser ont également engagé le combat plus tard.

Sur le plan hockey, le capitaine Phaneuf a créé l'impasse, à 8:36, à l'aide d'un tir des poignets précis.

Les visiteurs se sont lancés en avant en infériorité numérique, à 17:19. Le défenseur Andrei Markov a perdu la maîtrise de la rondelle à la ligne bleue adverse, et Bozak s'est échappé.

Parros K.-O.

En amorce de troisième, le défenseur recrue Jarred Tinordi s'est battu contre Carter Ashton, qu'il a malmené.

C'est à ce moment que Parros et Orr ont décidé d'entreprendre un deuxième combat, qui a fort mal tourné pour Parros.

Le colosse du CH s'est passé le K.-O. en chutant face première sur la patinoire. Orr a lui-même réclamé l'intervention rapide des médecins.

Il y a quelques années, Orr s'était blessé de la même façon au cours d'une bagarre avec Parros.

Dès la reprise de l'action, les Leafs ont doublé leur avance grâce à Raymond, habile à récupérer la tentative de passe qui lui est revenue, la rondelle ayant bifurqué sur un patin de Francis Bouillon. Price n'y pouvait rien.

Eller a ravivé les espoirs de la foule en faisant mouche à l'issue d'une belle poussée individuelle, à 17:25.

Mais, au final, le Canadien a manqué de temps.

Quote of the Day

I might have blacked out. I was pretty pumped.

— New Jersey Devils rookie goalie Keith Kinkaid on his first NHL win Friday against the Tampa Bay Lightning
2015 Coors Light NHL Stadium Series