SHARE

Conacher, Pageau et Da Costa: de petits joueurs au gros impact avec Ottawa

Tuesday, 10.01.2013 / 7:06 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Conacher, Pageau et Da Costa: de petits joueurs au gros impact avec Ottawa

OTTAWA - Les trois plus petits joueurs des Sénateurs d'Ottawa ont eu un grand impact au camp d'entraînement, et cela leur a valu une place dans l'équipe.

Lundi, le trio de Cory Conacher, Jean-Gabriel Pageau et Stéphane Da Costa a profité d'une journée de congé pour savourer la nouvelle, avant de s'atteler à la tâche à venir.

Le rendement de Da Costa est peut-être le plus surprenant. Le centre de 24 ans semblait quelque peu délaissé par les décideurs, la saison dernière, et on lui a demandé de s'entraîner rigoureusement pendant l'été. Il a passé la période estivale en Pologne à s'entraîner avec son frère aîné Teddy, qui joue en Finlande.

«Il a de la vitesse, de la ténacité et de bonnes habiletés, a dit l'entraîneur Paul MacLean. Il se débrouille bien dans les mises au jeu, et nous nous attendons à ce que ça continue.»

Le trio semble déjà avoir une certaine cohésion.

«C'est assez facile de jouer aux côtés de ces deux-là, a dit Conacher. Je veux juste essayer de leur créer de l'espace, parce qu'ils manient vraiment bien la rondelle. Une façon de le faire est d'ennuyer le plus possible l'adversaire dans leur zone.»

Conacher est le plus petit joueur des Sénateurs, à cinq pieds huit, et il est aussi diabétique. Il ne veut toutefois pas être défini par sa taille ou sa condition, refusant toute excuse hypothétique s'il devait connaître une baisse de régime.

«La compétition est féroce alors il ne faut pas prendre les choses pour acquises, a dit Conacher. J'ai travaillé fort pendant l'été pour être plus concentré et plus fiable sur la glace.»

Pageau, 20 ans, a pris part au camp de développement estival de l'équipe et a bien paru au tournoi des recrues. MacLean a plus d'une fois vanté ses qualités au fil de récents matches préparatoires.

Étant le plus jeune joueur des Sénateurs, Pageau n'a pas peur de demander conseil à ses coéquipiers. Il croit aussi que son expérience de la saison dernière, dont un tour du chapeau en séries, lui a permis de se présenter au camp avec plus de confiance.

«Ç'a m'a rendu plus confortable sur la glace et en dehors, a dit Pageau. Je pense aussi que c'est bénéfique pour donner le meilleur de ses capacités.»

Quote of the Day

For six months, it's a really good accomplishment. But as soon as April [11, the end of the regular season] comes around, no one thinks about the regular season anymore. For six months, it's a real battle to get into the playoffs in the NHL these days. There are a lot of good teams, and it takes consistency over a long time.

— Ducks coach Bruce Boudreau on clinching a playoff berth after a win against the Islanders on Saturday
AMP No Bull Moment of the Week